Indiscrétions

Démolition de la Villa Salvatore Colli à Annaba : Le silence assourdissant du ministre de la Culture

La Rédaction | 13 Mars 2018 | 17:27

Un crime abominable vient d’être commis à Annaba contre la célébrissime villa Salvatore Colli. Ce joyau d’architecture de style mauresque, qui fait partie de l’identité culturelle de la Coquette, vient d’être démolie par des mains incultes, insensibles aux charmes infinis de ce bijou.

Les auteurs de ce crime, qui est une agression aussi contre tous les authentiques enfants d’Annaba, sont certainement animés par le désir « culturicide » de récupérer l’assiette de terrain de ce monument situé face à la plage Saint Cloud .

Ce qui est tout aussi dramatique, c’est le silence du ministre de la culture qui a laissé faire, laisser perpétrer le crime, alors que les alertes de la part d’organisations de la société civiles n’ont eu de cesse d’être lancées.

A défaut d’empêcher cette forfaiture, Azzedine Mihoubi, qui se pique de culture et d’art aurait du exprimer au moins sa désapprobation, c’est le minimum pour un ministre de la culture digne de ce nom.

Sous d’autres cieux, où la culture n’est pas un mot de circonstances protocolaires, la démolition d’un édifice comme la villa Salvatore Colli aurait constitué un scandale d’Etat !     

Voir toutes les indiscrétions →