Algérie 1

Icon Collap
...

Zitouni : la qualité de nos relations avec la France ne doit pas évacuer le contentieux mémoriel.

18-02-2017 12:37  N. Semyane

L’audacieuse déclaration d’EmmanuelMacron  sur les crimes coloniaux, en lesqualifiant de « crimes contre l’humanité »  n’en déplaise à la doxa en France, relance ledébat sur la mémoire des deux côté de la Méditerranée

Le ministre des Moudjahidines, envisite vendredi à Khenchla, dns le cadre de la célébration de la journée nationale du Chahid,  a rappelé qu’il n’est pas question d’évacuer l’aspectmémoriel des relations bilatérales entre l’Algérie et la France.

 Les relations entre l’Algérie et la France  sont "conditionnées par la prise encharge de la question de la mémoire", souligne  Tayeb Zitouni   "La France doit  assumer ses responsabilités envers  l’Algérie et les dossiers en suspens entreles deux pays  doivent être pris encharge" insiste t-il

Pour M .Zitouni, une "volonté sincère" de la partde la France était nécessaire pour entamer un travail sérieux entre les deuxpays  et régler définitivement les  dossiers en suspens. 

A propos de dossier, il évoquera celui des essais dans le Sahara,des  qui sont, selon lui "une preuvede l’atrocité des crimes commis par la France coloniale en Algérie"

 



Voir tous les articles de la catégorie "A la une"