Algérie 1

Icon Collap
...

Une passagère mineure bloquée dans un bureau à l’aéroport d'Oran pour lui confisquer son siège

03-09-2015 10:54  Khidr Ali

Une enfant mineure, qui devait rentrer de ses vacances le 28 août 2015 par le vol de 8h25 Oran->Orly sur un vol de la compagnie Air Algérie, a été bloquée sur le sol algérien, victime d'agissements de voyous officiant au niveau de l'aéroport.

En effet, l'enfant a été mise après l’enregistrement de ses bagages dans un bureau par des douaniers, sans présence d’un représentant légal et dès que l’avion a décollé, elle a été sommée de retourner chez elle, car sa place à été donnée à un autre passager.

La jeune passagère est toujours bloquée à Oran depuis le 28 août, aucun autre embarquement ne lui a été attribué, aucun responsable ne s’est présenté pour gérer cette arnaque ! Bien plus, Air Algérie,  lui a intimé de racheter un billet si elle voulait rentrer en France.

Comment peut-il y avoir ce genre de pratique ? comment les autorités peuvent elles accepter ou être complices avec ces pratiques de gangsters ? Ses proches ont été obligés de lui racheter un autre billet pour rentrer en France et si tout va bien elle pourra prendre son avion ce  vendredi après 7 jours de galère inadmissible.

Pour la famille de cette naufragée, Air Algérie est restée injoignable alors que les Aéroports de Paris (ADP), qui ont répondu immédiatement aux doléances de la famille, ont indiqué que la jeune passagère a bien été enregistrée et dés-enregistrée de ce vol.

Il semblerait que cette pratique est courante puisque la famille affirme avoir été approchée par d'autres parents dont les enfants mineurs ont été de la même façon enfermés dans un bureau de l’aéroport afin qu'on puisse leur voler leurs places d’avion. Une plainte sera déposée collectivement contre Air Algérie pour séquestration d'enfant mineure, avec toutes les conséquences fâcheuses sur le plan psychologique, dés-enregistrement prémédité, dommage financier...



Voir tous les articles de la catégorie "Actualité"