Algérie 1

Icon Collap
...

Tizi-Ouzou : décès de l'écrivain Chabane Ouahioune

04-04-2016 20:44  Agence

L'écrivain et chroniqueur algérien Chabane Ouahioune est décédé lundi en fin de journée à Tassaft Ouguemoune (Tizi-Ouzou) à l'âge de 94 ans, a-t-on appris auprès de la directrice locale de la culture Nabila Goumeziane.

Né le 22 avril 1922 à Tassaft Ouguemoune, Chabane Ouahioune, avocat de formation, est l'auteur de huit romans, sur la Kabylie et le Djurdjura, sa région natale à savoir "La maison au bout des champs", qui raconte son village Tassaft durant la période coloniale, "Tiferzizouith où le parfum de la mélisse", un hymne au Djurdjura, "Parmi les collines invaincues", "Ce mal des siècles", "Itinéraires brûlants" et "L'aigle du rocher", son dernier roman écrit à l'âge de 89 ans.

Son premier contact avec l'écriture romanesque remonte à l'année 1946 lorsqu'il rencontra Mouloud Mammeri. Dda Chaavane sera par la suite lecteur correcteur aux Editions de la Société nationale d'édition et de diffusion.

Contacté par l'APS, Mme Goumeziane qui présente ses condoléances à la famille et amis du défunt, a déploré cette "grande perte d'un grand homme de Lettres humble et modeste, qui a marqué de son emprunte la littérature algérienne".

"L'aigle a quitté son rocher et pris son envolée vers son créateur", a-t-elle ajouté non sans émotion.

Un hommage appuyé sera rendu à Chabane Ouahioune à travers une exposition de son oeuvre et de son parcours, demain mardi, à la maison de la culture Mouloud Mammeri, a indiqué la directrice de la culture.

Vendredi passé son village natal Tassaft Ouguemoune (commune d'Iboudrarene), avait rendu un hommage à celui que les villageois appellent affectueusement et par respect "Da Chaavane".

Chabane Ouahioune n'avait pas assisté à cet hommage étant alité.( Aps)



Voir tous les articles de la catégorie "Société"