Généralisation imminente de la fibre optique : finis, les avatars d'une connexion capricieuse ?

 Généralisation imminente de la fibre optique : finis, les avatars d'une connexion capricieuse ?
Par Nourredine B | 10 Mai 2020 | 11:35

Tenant la vedette, samedi soir, le ministre de la Poste et des Télécommunications, Brahim Boumzar (Photo- DR), a donné le coup d'envoi d'une opération pilote de généralisation de la technologie en fibre optique FTTH (fibre to home ou fibre jusqu'au domicile) dans la wilaya d'Alger, visant à assurer un internet à haut débit.

S’ensuivra un autre essai à Constantine avant que l’opération ne soit généralisée à l’ensemble des wilayas du pays, promet Boumzar qui souligne  que «Sur le plan économique, c'est un investissement à moyen et long terme qui est moins coûteux et plus rentable».

S’agissant de cette opération cruciale, qui a démarré Rue Larbi Ben M’hidi, le ministre, cité par l’Aps, commence par expliquer avoir  procédé au «lancement effectif du projet de modernisation du réseau TDM (technologie utilisant le fil en cuivre) dans la wilaya d'Alger, qui est vieillissant et vétuste. C'est une opération pilote qui consiste à remplacer le réseau filaire en cuivre par la technologie FTTH permettant ainsi de garantir un débit réel jusqu'à 100 Mégas».

Il enchaînera, rappelant que le réseau téléphonique et internet actuel d'Alger utilisait toujours le cuivre, un moyen de transport «qui ne peut garantir un débit internet stable», notera-t-il.

«Pour remédier à cette situation», estime-t-il, «nous avons acquis de nouveaux équipements OLT (Terminal de ligne optique) permettant de connecter des milliers d'abonnés au réseau FTTH», s’est-il félicité, considérant le FTTH comme une des technologies les plus performantes pour un accès à l’internet fixe «car elle propose des débits de connexion les plus rapides, permet l’évolution de nouveaux usages internet, multimédia et de services connectés, grâce à des débits supérieurs à ceux de l’ADSL» a-t-il mis en avant.

S’agissant du champ d’action de cette opération d’envergure, il faut savoir qu’elle  touchera également tant Alger-Est, jusqu'à Réghaïa, que l’Ouest, notamment  la ville nouvelle de Sidi Abdellah et Ouled-Fayet, en retard encore sur les services- internet.

Enfin, Pour le centre de la Capitale, le réseau TDM va envelopper 17 sites, au niveau de Birtouta, Birkhadem, Ben M'hidi, Bir Mourad Rais, Hydra, Mustapha et Ain Naadja. Soit un total de 56.717 accès.

Voir tous les articles de la catégorie 'Tech & Net'