Algérie 1

Icon Collap
...

Syrie : débâcle des terroristes du front al-Nosra à Hama

31-03-2017 15:45  Djamil Mesrer

Les terroristes du front al-Nosra et ses alliés reconvertis dans le cadre de la coalition Hayat Tahrir al-Cham, dont les Ahrar al-Cham, Jaïsh al-Nasr, Abna al-Cham, sans oublier l’Armée syrienne libre, ont subi une débâcle mémorable à la suite de l'échec de leur offensive dans la province nord de Hama, qui a débuté le 21 mars dernier et qui s’est poursuivie jusqu’au 29 mars.

En effet, certaines sources médiatiques font état de 3.000 miliciens ayant participé à la bataille qui s'est soldée par l'élimination de quelque 1.200 terroristes. Figurent parmi les tués, de nombreux miliciens du parti turkestan qui compte des étrangers, dont des Irakiens, des égyptiens, et des ressortissants du Golfe.

De même, ils ont perdu 7 de leurs postes de commandement et de surveillance qui ont été réduits en miettes, ainsi que 12 dépôts de munitions. Ont également été détruits 15 chars, 11 véhicules blindés, 17 rampes d’obus de mortiers et de pièces d’artillerie Jahannam et 6 lances roquettes, ainsi que 107 véhicules dont certains étaient équipés de mitrailleuses.

Comme à leur habitude, les terroristes ont débuté leur offensive à l’aide des colonnes de voitures piégées contre les secteurs de Madajen, d’Al Sabahi, de Madajen al Mohandessin, et de la gare, tous situés dans le nord du village de Kamahana.

Ayant réalisé quelques avancées au début de leur assaut, dans l’entourage des deux localités Sourane et Maazraf, ils n’ont pas pu les garder longtemps. Ils ont aussi perdu les zones qui passent par le parcours des chemins de fer jusqu’à la colline de Chihat qui surplombe la localité Arzat, reprise hier jeudi.

Selon les experts militaires syriens, les terroristes et leurs soutiens cherchaient à réoccuper la ville de Hama pour contrer l’avancée des forces syriennes dans l’est d’Alep et de là, vers  Raqqa.

Justement dans la province est d’Alep, l’armée avait mercredi reconquis la totalité de la ville de Der Hafer qui était occupée par Daesh, et  assiégée par l’armée syrienne et ses alliés depuis la semaine passée, ainsi que 27 localités et villages l’entourant.  Dans la nuit, quelques 24 km de l’autoroute Alep-Raqqa ont été sécurisés. cependant les américains ont barré l'autoroute afin de bloquer la marche de l'armée syrienne vers la capitale de Daech, Raqqa.

Contrôler la province de Hama revêtune importance stratégique pour le gouvernement car cela lui permetd'isoler la province voisine d'Idleb, en majorité contrôlée par les terroristes,de celle de Damas, plus au sud, et de celle de Lattaquié, plus à l'ouest,deux fiefs du gouvernement.



Voir tous les articles de la catégorie "A la une"