MC Alger : un homme d’affaires veut acquérir "au moins 80%" des actions du club

MC Alger : un homme d’affaires veut acquérir "au moins 80%" des actions du club
Par Lila Ghali | 29 Février 2012 | 11:00

L’homme d’affaire algérien, Eddir Loungar a exprimé mardi à Alger son désir d’acquérir "au moins 80%" des actions de la société sportive et commerciale du MC Alger (SSPA/MCA), indiquant que les négociations avec les responsables du club algérois de la Ligue une professionnelle, "avancent très bien".

"Je me suis engagé à racheter au moins 80% des actions du MCA. Je suis même prêt à en acquérir les 20% restantes si personne ne se manifeste pour le faire", a déclaré l’homme d’affaire installé en France lors d’une conférence de presse à l’hôtel Hilton.

Loungar est arrivé lundi à Alger pour entamer une série de discussions avec les membres du conseil d’administration (CA) du ’’Doyen’’ qui devraient aboutir sur son rachat de la majorité des actions du club phare de la capitale.

"Les discussions avancent très bien, je dois dire que les membres du CA du MCA se sont montrés très disponibles en me fournissant tous les documents souhaités. Je peux dire que sauf imprévu, je serais le futur repreneur du club", a t-il poursuivi.

Passé professionnel depuis l’été 2010, à l’instar de 31 autres clubs algérien exerçant dans les championnats de Ligue 1 et 2, le MCA butte sur des problèmes financiers énormes, d’autant plus que toutes les tentatives de ses responsables pour s’offrir des investisseurs de taille ont échoué.

"J’ai bien étudié le dossier du MCA, et je suis au courant de tous ses problèmes, y compris financiers. Cela ne me fait nullement peur. Je me suis engagé pour investir dans ce club, et je n’ai pas l’intention de faire marche arrière", a rassuré le probable futur président du vieux club de la capitale.

Questionné sur les dettes du Mouloudia estimées par des dirigeants de cette formation à plus de 200 millions de dinars, Loungar s’est montré imperturbable.

"Ces dettes ne me gênent nullement, et je suis prêt à les assumer. Je suis quelqu’un qui aime relever les défis, et la situation actuelle de la société du MCA est un facteur stimulant pour moi. En un mot, rien ne me fait peur", a t-il rassuré.

Mots-clés :
Catégories : Sport Actualité

Voir tous les articles de la catégorie 'Sport'