Liverpool- Tottenham en LDC, Arsenal- Chelsea en Europa League : ‘’ To win or not to win ?’’ That is NOT the question !

Liverpool- Tottenham en LDC, Arsenal- Chelsea en Europa League : ‘’ To win or not to win ?’’ That is NOT the question !
Par Nourredine B | 10 Mai 2019 | 00:30

Fait inédit extraordinaire, les finales des deux compétitions européennes des clubs majeures, la LDC et l’Europa League seront sous la botte des cadors du championnat anglais. Forcément les deux coupes iront  au pays -berceau de la balle ronde.

On doit une telle occurrence  aux Gunners d’Aresenal qui ont bombardé, jeudi en manche retour le FC Valence (4-2) après l’avoir noyé la semaine passée à l’Emirate Stadium ( 3-1). 7 à 3 au total, les canonniers d’Unai Emery ont justifié leur surnom, comme de juste, le gabonais Aubameyang (Photo- DR) plantant à lui seul un triplé. 

Moins explosifs, les Blues de Chelsea s’en sont remis aux tirs aux buts (4-3), après une égalité parfaite avec Francfort sur les deux rencontres (2-2).

LDC : le hold up parfait de Tottenham, le Barça a tout faux avec Valverde

Le football anglais marche, ainsi sur l’eau, dans le sillage d’un Mondial  2018 que les ‘’Trois lions’’ ont marqué de leurs griffes, échouant de peu en demi finale contre la Croatie (1-2) mais délivrant  des signaux forts quant à la renaissance du football à haut niveau du championnat le plus  captivant du monde.

Mardi, Liverpool, aux prises avec la meilleure du monde, a profité largement des faiblesses tactiques du coach blaugrana, Ernesto Valverde, pour laminer implacablement Messi et consorts (4-0) et signer une remontada que personne ne prévoyait. Sauf le kop du terrible Anfield Road !

Le lendemain, ce sont les Spurs de Tottenham qu prenaient sur eux de réaliser un second miracle à l’anglaise.

A mille lieux de la finale, après une défaite at home (0-1) , un 2-0 à la mi-temps  et une élimination jusqu’à la…95 minute de jeu,  les hommes de Pochettino, effectuent un hold up en règle par la grâce d’un Lucas Moura, auteur des trois buts assassins qui ont achevé un Ajax euphorique  et romantique.

L’efficacité, le caractère et le fighting spirit anglais ont prévalu.

l’Angleterre lève déjà son verre  à la santé d’un football réconcilié avec les siens. Et les deux coupes seront bien pleines au pays de Shakespeare...‘’ To win or not to win ? That is NOT the question !

Voir tous les articles de la catégorie 'Sport'