Affaire MCA- USMA : le TAS-Lausanne statuera le 5 juin ; la FAF sera-t-elle désavouée ?

Affaire MCA- USMA : le TAS-Lausanne  statuera le 5 juin ; la FAF sera-t-elle désavouée ?
Par Nourredine B | 20 Mai 2020 | 22:51

Prévu en mars écoulé, mais reporté pour cause de la pandémie du coronavirus, le traitement de l’affaire MC Alger-USM Alger est programmé  pour le 5 juin par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) de Lausanne.

C’est ce que rapporte, mercredi l’Aps, citant le club usmiste qui a dû en référer à l’instance  arbitrale internationale après qu’il eût été débouté par le TAS algérien.

Il y a lieu  de rappeler que l'USMA avait boycotté son derby contre le MCA en raison de sa programmation pendant une date- Fifa, alors que son effectif était amoindri par l'absence de joueurs retenus par la sélection militaire et du milieu offensif libyen Muaïd Ellafi.

S’ensuivit un quiproquo d’ordre réglementaire entre la fédération algérienne de football (FAF) et la Ligue Professionnel de Football (LFP) qui a actionné la sanction du forfait contre  la formation de la Médina d’Alger.

Sur la base d’arguments ténus ? La LFP s’était, alors adossée, à une position alambiquée du président de la fédération qui avait soutenu que la Ligue pouvait faire jouer des matchs de championnat national pendant les dates Fifa, à la seule condition que les clubs concernés soient consentants.

Une jurisprudence  improbable qui fait appel à une attestation de foi tirée par les cheveux, à fortiori qu’il s’agissait du derby le plus passionné de la Ligue1.

S’estimant dans son bon droit, l’USMA a plongé dans le boulevard, épinglant au passage la FAF qui l’avait bridé en première instance. Ce, au moment où nombre d’observateurs admettaient le bien- fondé des revendications usmistes.

Il serait utile de souligne également, qu’au moment des faits, d’aucuns relevaient que cette affaire prenait une allure de patate chaude que se rejetaient les deux principaux responsables du football national, Zetchi et Medouar, sur fond  de frictions  et de conflits internes à la maison.

Aussi, le verdict de Lausanne risque fort, en cas de réhabilitation de l’USMA dans ses droits, d’entacher la crédibilité des deux instances; la FAF plus que la LFP .

Catégories : Actualité Sport A la une

Voir tous les articles de la catégorie 'Sport'