Actes de violence lors de CABBA-ESS en quarts de finale de la coupe d’Algérie : la LFP frappe lourdement

 Actes de violence lors de CABBA-ESS en quarts de finale de la coupe d’Algérie : la LFP frappe lourdement
Par Nourredine B | 17 Mars 2020 | 14:01

Le CA Bordj Bou Arréridj et  L'ES Sétif ont écopé, chacun, de six matchs à huis clos suite aux incidents qui se sont produits lors du quart de finale (aller) de la Coupe d’Algérie (1-1), disputé le 10 mars au stade du 20-Août-1955 de Bordj Bou Arréridj,  annonce la Ligue de football professionnel (LFP) sur son site.

Outre cette sanction, les deux clubs des hauts-plateaux se sont vus infliger une amende de 400.000 dinars et seront privés également de la quote-part due au titre des droits de télévision pour ce match, précise la même source.

Pour rappel, cette affiche des quarts de finale a été marquée par des actes de violence et de vandalisme à l'issue de la partie dans et en dehors du stade, plusieurs voitures stationnées aux abords du 20-Août ayant même été saccagées et 29 personnes arrêtées par la police. 

Voir tous les articles de la catégorie 'Sport'