Mali: des groupes terroristes mettent le feu à un bâtiment abritant des manuscrits à Tombouctou

Par Abbès Zineb | 28 Janvier 2013 | 17:46

Un bâtiment abritant des manuscrits d'une valeur inestimable à Tombouctou a été incendié par des groupes terroristes, a affirmé lundi le maire de cette ville historique, inscrite au patrimoine mondial de l'humanité. "J'ai eu ce matin mon chargé de communication au téléphone. Ce qui se passe à Tombouctou est dramatique", a dénoncé M. Halley Ousmane qui se trouve à Bamako, selon l'AFP.

"Le centre Ahmed Baba où se trouvent des manuscrits de valeur a été brûlé par les islamistes. C'est un véritable crime culturel", a-t-il souligné. Selon le ministère malien de la Culture, certains des manuscrits de Tombouctou remontent à l'ère pré-islamique. L'Institut des hautes études et de recherches islamiques Ahmed Baba abrite à lui seul entre 60.000 et 100.000 manuscrits.

Surnommée "la ville aux 333 saints" ou "la perle du désert", Tombouctou est inscrite au patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco depuis 1988. Elle est tombée aux mains de groupes terroristes en avril dernier.

A l'issue d'une opération terrestre et aérienne menée dans la nuit de dimanche à lundi, les accès à cette ville et son aéroport sont désormais sous contrôle de l'armée malienne appuyée par des troupes françaises.

Les villes de Gao, Konna et Douentza (centre), sont sous contrôle de l'armée malienne soutenue par les soldats français, qui ont également repris, ces derniers jours, le contrôle d'une localité du Nord, Hombori, à 920 km au nord-est de la capitale Bamako et celui de Diabali (ouest).(Agences)

Mots-clés :
Catégories : Société

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'