Le tournage du premier documentaire sur la jeune martyre Maliha Hamidou a débuté à Tlemcen

 Le tournage du premier documentaire sur la jeune martyre Maliha Hamidou a débuté à Tlemcen
Par Amine Bouali | 27 Mai 2017 | 15:16

Le film-documentaire sur la moudjahida-martyre, Maliha Hamidou, vient de débuter depuis quelques jours à Tlemcen, sa ville natale. Réalisé par le journaliste de la chaîne de télévision "Canal Algérie", Zoheir Bendimerad, ce travail de caractère historique rend hommage à une jeune héroïne de la guerre de Libération nationale, dont la vie et le combat exemplaires sont peut-être aujourd'hui méconnus, notamment par les lycéens et les lycéennes de 17 ans, l'âge qu'elle avait lorsqu'elle s'est sacrifiée pour l'amour de son pays.

Le journaliste et désormais réalisateur Zoheir Bendimerad, vient ce jeudi 25 mai, et en toute simplicité, de lancer à travers les réseaux sociaux, une sorte de demande d'aide, un "appel à témoins" afin de recueillir des témoignages, en particulier des documents photographiques d'époque, pour contribuer à enrichir le scénario de son documentaire, le premier jamais réalisé sur l'héroïne tlemcenienne martyre.

Née en 1942 dans le quartier populaire de Bab H'did à Tlemcen, Maliha Hamidou, qui n'était alors qu'une adolescente férue de culture arabe et habitée par une sobre et magnifique piété, s'illustra par un engagement rare et devint malgré son très jeune âge, secrétaire d'une cellule combattante du FLN, chargée notamment de la collecte du renseignement dans la ville.

Elle fut arrêtée le 13 avril 1959, un revolver dans son cartable, par la DST de la France coloniale, et torturée à mort. Son corps fut ensuite criblé de balles. Elle avait 17 ans, l'âge des Purs. Le plus ancien lycée de jeunes filles de Tlemcen porte son nom.

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'