L’Eglise protestante d’Algérie dénonce « une nouvelle campagne calomnieuse »

 L’Eglise protestante d’Algérie dénonce « une nouvelle campagne calomnieuse »
Par Mourad Arbani | 17 Septembre 2019 | 16:09

L’Eglise Protestante d’Algérie, se référant à un article publié le 08 septembre par le qutidien El Khabar, qui se fait l’écho d’accusations du ministère de l’intérieur contre elle, notamment « Une tentative de mettre sur pied une nouvelle stratégie pour faire passer leurs plans hostiles, avec le soutien de parties étrangères », exprime son indignation.

Dans son communiqué, l’EPA rappelle dit avoir été la cible de « campagne mensongère visant, vainement, à la discréditer », considérant que pour le coup « le seuil de l’intolérable a été franchi. Ces fausses accusations ne peuvent être passées sous silence. Par conséquent, l’EPA rejette en bloc ces allégations diffamatoires et dénonce une campagne calomnieuse sans précédent ».

Et de s'interroger « Que cache cette campagne d’intox et de désinformation voulant présenter la communauté chrétienne comme l’ennemi du pays ? », « A faire diversion, alors que le peuple algérien est en pleine mobilisation pour réclamer un changement radical du système ? A monter la société contre les chrétiens ? Ou à justifier une éventuelle persécution, qui a déjà commencé avec la fermeture arbitraire de six lieux de culte protestants dans les wilayas de Bejaia et Tizi Ouzou ? », tente-t-elle de répondre.  

Au sujet de l’accusation de « travailler pour un agenda étranger », l’Eglise Protestante d’Algérie récuse toute « leçon de patriotisme » et rappelle aux autorités algériennes que ses responsables et les membres de sa Communauté « sont des algériens à part entière et enfants de l’Algérie, qu’ils aiment autant que le reste des algériens, musulmans ou autres ».

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'