"El Wahrani" du réalisateur Lyes Salem présenté au public oranais

Par Abbès Zineb | 08 Novembre 2014 | 10:05

"El Wahrani" (l’Oranais), le dernier film du réalisateur Lyes Salem, a été présenté, dans la soirée du vendredi, à Oran, en présence d’un public nombreux. Cette œuvre est une fresque d’une durée de plus de 2h.

Son réalisateur, qui s’est déjà distingué en 2007 avec "Mascarades", œuvre ayant raflé plusieurs prix internationaux, situe l’histoire dans une Algérie, aux premières années de l’indépendance, à travers trois personnages. Ceux-ci se sont connus au maquis, et vivant différemment, la période post-guerre de libération nationale.

Chacun d’eux porte au fond de lui-même des secrets lourds à porter et vit des moments de doutes, de compromis, de concessions, de mensonges et de déceptions voire de désillusions. Lyes Salem, qui campe un de ces personnages, porte un regard critique sur la société algérienne et soulève certaines thématiques comme la guerre de libération nationale, l’identité nationale, l’arabisation, les premières années de l’indépendance etc. "El Wahrani" est coproduit par l’Agence algérienne de rayonnement culturel (AARC), Laïth Média et Daramsala.

Lyes Salem a remporté le prix "Le Valois" du meilleur acteur pour son rôle de Djaffar au Festival du film francophone d’Angoulême (France) et le prix du meilleur réalisateur du monde arabe, au 8ème festival du film d’Abou Dhabi, qui a pris fin le 1er novembre dernier. (Aps)

Mots-clés :
Catégories : Société

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'