Egypte : Une enseignante coupe les cheveux de deux élèves non voilées

Egypte : Une enseignante coupe les cheveux de deux élèves non voilées
Par Abbès Zineb | 19 Octobre 2012 | 17:06

Une enseignante égyptienne portant le niqab (voile intégral) a coupé les cheveux de deux de ses élèves pour les punir de ne pas porter le voile islamique, a rapporté la presse Égyptienne jeudi.

Dans le village de Qurna, dans la province de Louxor en Egypte, l'institutrice, par ce geste, a provoqué un tollé général.  «La colère monte chez les habitants de Louxor (sud) qui n'ont pas du tout apprécié cette méthode répressive d'une éducatrice selon les mêmes sources.

Le père d’une des élèves (photo) a décidé de porter plainte et les autorités égyptiennes ont vite fait d’ouvrir une enquête. Plusieurs personnalités ont également réagi pour condamner le geste de l'enseignante, par ailleurs intégralement voilée.

«Je n'imaginais pas que couper deux centimètres était un grand crime. Je plaisantais avec elles puis un élève a sorti des ciseaux et m'a demandé de mettre ma menace en application. Je l'ai fait pour conserver mon autorité», a tenté d'expliquer l'enseignante, citée par le journal indépendant Al-Masri Al-Yom, en ajoutant porter le niqab depuis cinq ans.

Une plaisanterie de très mauvais goût, qui a fait sortir de ses gonds le gouverneur du Louxor. Ce haut responsable régional a condamné cet acte en la considérant comme « honteux » et a décidé de sanctionner la fautive en la privant de deux mois de salaire et en la transférant dans un autre établissement.

Ce type d’affaires inquiète les groupes de défense des droits de l’Homme, qui craignent une radicalisation de la société et de plus fortes pressions religieuses depuis l’arrivée au pouvoir des Frères musulmans.

Mots-clés :
Catégories : Actualité Société A la une

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'