"Doha-films" fixe au 31 janvier la clôture des candidatures pour le financement des films

Par Abbès Zineb | 27 Janvier 2013 | 19:57

L'Institut qatari "Doha-films" fixe au 31 janvier le dernier délai de dépôt des candidatures pour le financement des projets cinématographiques en provenance de la région Proche-Orient et Afrique du Nord (Mena), annonce l'institut sur son site électronique. Les financements accordés par "Doha-films" concernent les projets de longs et courts métrages, de documentaires et de films expérimentaux.

Les organisateurs précisent que les projets de films en quête de financement de l'institution qatarie ne sont soumis à aucun préalable quant à la nature du film ou concernant son montage financier. Dans son édition du printemps 2013, "Doha-films" se propose d'accompagner les projets retenus depuis leur conception jusqu'à leurs production et promotion.

Par ailleurs, les organisateurs informent que cet appel est réservé aux auteurs, réalisateurs ou producteurs de la région Mena qui comprend, outre les 22 pays arabes de la région, Djibouti, la Somalie et Les Comores. Les candidats dont les projets seront exécutés dans la région Mena ou dont le sujet du film traite d'un ou plusieurs pays qui la composent, sont également concernés par l'appel à candidature.

L'annonce des candidatures au financement retenues se fera lors du Festival de Cannes 2013. En 2012, l'Algérien Merzak Allouache, avait bénéficié d'un financement de "Doha films" pour la réalisation de son dernier film "Les terrasses" dont il vient de boucler le tournage à Alger. "Doha films" a financé, depuis sa fondation en 2010, plus d'une centaine de films en provenance de la région Mena, alors qu'une première tranche de financement de 27 nouveaux films, avait été débloquée en 2012.(Aps)

Mots-clés :
Catégories : Société

Voir tous les articles de la catégorie 'Société'