Algérie 1

Icon Collap
...

Selon le site américain GPF : L’Algérie 26e puissance militaire au monde

10-06-2017 14:52  Amel Benabi

Pour le site américain spécialisé dans les questions de défense, Global Fire Power (GPF), l’Algérie compte parmi les puissances militaires au monde. Notre pays arrive en effet la 26e position, selon le classement de l’année 2017 de cet organisme qui vient d’être rendu public.

Ce classement, lit-on dans le GFP, ne repose pas simplement sur le nombre total d'armes disponibles pour un seul pays, mais se «concentre plutôt sur la diversité des armes dans les totaux des nombres pour fournir un meilleur équilibre de la puissance de feu disponible.»

Il y est précisé aussi que les stocks nucléaires ne sont pas pris en compte, même si les puissances nucléaires reconnues ou suspectées reçoivent une prime. Le classement tient compte également des facteurs géographiques tels que la «flexibilité logistique, les ressources naturelles et l'industrie locale.»

De même que la main-d'œuvre disponible est «une considération clé» en ce sens que les nations ayant de grandes populations ont tendance à se classer plus haut. Les pays alliés de l'OTAN reçoivent également une «légère prime» en raison du partage théorique des ressources.

A l’arrivée, l’Algérie pointe comme la première puissance militaire dans le Sahel et la deuxième puissance militaire africaine après l’Egypte, classée à la 11e place mondiale.

L’armée algérienne est d’après, Global Gire Power supérieure à certaines puissances en Afrique à l’instar du Nigeria et de l'Afrique du Sud. Cette dernière arrive seulement à la 45ème position mondiale bien qu’elle soit la 4ème puissance économique en Afrique.

Pour en revenir à l’Algérie, le site précise qu’elle compte 520 000 militaires actifs contre 512 000 en 2016 et un personnel réserviste estimé à 400 000 personnes. Elle dispose de 2 405 véhicules blindés de combat, 502 avions militaires (contre 451 en 2016) dont 257 hélicoptères et 85 navires et bâtiments de guerre contre 69 en 2016.

Derrière l’Egypte, devant le Maroc 

Comparée au Maroc, l’Algérie est loin devant le royaume du Maroc qui pointe à la 57e place dans ce classement mondial. Il est vrai que les moyens financiers mis à contribution impactent directement les programmes d’armements. Ainsi, l’Algérie selon Global Fire Power, a un budget de défense de l’ordre de 10,57 milliards de dollars.

Cela étant dit, Global Fire souligne que son classement 2017 repose sur 50 critères pour déterminer le score de l'indice de puissance d'un pays donné "PwrIndx". Cela permet aux nations plus petites, mais plus technologiquement avancées, de concurrencer les plus grands, les moins développés.

Ce classement n'a pas simplement tenu compte du nombre total d'armes disponibles par pays mais a plutôt mis l'accent sur «la diversité de l'armement des Etats afin de parvenir à un meilleur équilibre de la puissance de feu disponible». Sans surprise, les Etats-Unis, la Russie et la Chine occupent le podium, suivis respectivement de l'Inde, de la France, du Royaume-Uni, du Japon, de la Turquie, de l'Allemagne et de l'Italie pour le top 10.

Le classement finalisé repose sur plus de 50 facteurs. Des modificateurs sous forme de bonus et de pénalités sont ajoutés pour affiner la liste. 



Voir tous les articles de la catégorie "A la une"