Pourquoi la propreté au centre-ville de Tlemcen laisse t-elle à désirer ?

Pourquoi la propreté au centre-ville de Tlemcen laisse t-elle à désirer ?
Par Amine Bouali | 02 Aout 2017 | 17:17

Il est toujours triste pour un citoyen qui aime sa ville de faire ce genre de constat mais Tlemcen est devenu sale, cet été. Particulièrement les artères et les ruelles du centre-ville supposé être sa vitrine                                                

Pour se rendre compte de cette situation assez inhabituelle, il suffit de se balader le long des rues centrales de l'ancienne capitale des Zianides et d'ouvrir les yeux (et parfois malheureusement de se boucher le nez). 

Pourtant, Tlemcen est réputée être une cité relativement propre comparée à certaines agglomérations algériennes. Mais depuis quelques semaines, elle "croule" littéralement sous les "immondices". (S'ils existent, aidez celui qui rédige cet article à trouver les mots qui choquent moins les oreilles!) 

Que se passe-t-il alors, se demandent beaucoup de Tlemceniens, y compris sur les réseaux sociaux? Les agents chargés du nettoyage sont-ils presque tous partis en congé? Les habitants ont-ils décidé d'accueillir les touristes qui visitent en grand nombre Tlemcen pendant la saison estivale, en redoublant d'incivisme?             

Ou est-ce que c'est le laps de temps de presque deux mois qui a séparé le départ de l'ancien wali (nommé ministre) et la nomination de  son successeur, qui a créé un vide propice au laissez aller?                                                    

Ou, dernière hypothèse, est-ce la fin prochaine des mandats des élus (en octobre 2017) et la suspension récente du président de l'APC et de plusieurs membres de son équipe, qui se sont répercutées négativement sur le fonctionnement de l'administration locale?                    

Espérons (si on peut dire) que ce qui se passe actuellement à Tlemcen, au niveau de l'hygiène publique, est un cas particulier et surtout, un état provisoire. 

Voir tous les articles de la catégorie 'Santé'