Réunion du gouvernement : préparation de la rentrée sociale au menu

         Réunion du gouvernement : préparation de la rentrée sociale au menu
Par Abbès Zineb | 22 Aout 2019 | 09:45

Le Gouvernement a tenu, mercredi, une réunion présidée par le Premier ministre Noureddine Bedoui consacrée à l'audition et débat de deux exposés relatifs à la rentrée sociale 2019-2020 et aux mesures à prendre pour la résorption du déficit de la balance des paiements en vue de préserver les réserves de change du pays, indique un communiqué des Services du Premier ministre. 

Lors d'un exposé détaillé sur l'état d'avancement des préparatifs de la rentrée sociale le mois prochain, présenté par les ministres de l'Intérieur, de l'Education, de l'Enseignement supérieur, de la Formation professionnelle et de l'Habitat et de la Solidarité nationale, il a été question des mesures prises dans le cadre de la préparation de la prochaine rentrée sociale, notamment pour la rentrée scolaire, universitaire et professionnelle, outre la propreté de l'environnement et la santé et l'hygiène publiques et les préparatifs en prévision des saisons d'automne et d'hiver.

 *A ce propos, il a été relevé le nombre sans précédents de structures réceptionnées et devant entrer en service à l'occasion de la rentrée scolaire de cette année, à savoir 656 nouveaux établissements, dont 426 écoles primaires, 137 collèges et 93 lycées, en attendant la réception, fin 2019, de 161 établissements supplémentaires.

 Pour assurer l'encadrement de ces nouveaux établissements, le secteur a bénéficié de 8040 nouveaux postes budgétaires, dont 1061 postes pédagogiques.

 

Dans ce contexte, l'effort particulier déployé pour la wilaya d'Alger a été souligné pour faire face à la hausse de la demande en matière d'établissements scolaires suite aux multiples opérations de relogements enregistrées dernièrement.

 Concernant la rentrée scolaire, une nette amélioration est attendue en matière de restauration scolaire à la faveur de l'ouverture de 94% des cantines, du renforcement du transport scolaire et de l'amélioration des conditions de prise en charge des élèves à travers l'acquisition ce 1000 nouveaux bus.

 Le gouvernement avait adopté un programme d'acquisition de 3500 bus et décidé l'activation des commissions de consultation pour le transport scolaire au niveau des wilayas ainsi que les commissions communales de santé, d'hygiène et de l'environnement. Les classes intégrées destinées aux personnes aux besoins spécifiques ont également été renforcées par 186 nouvelles classes, portant leur nombre global à 851 outre la modernisation et la numérisation de la gestion des écoles primaires et de la bourse scolaire. (Avec APS)

Voir tous les articles de la catégorie 'Politique'

Commentaires