Le communiqué sibyllin du MSP au sujet du projet politique de Amar Ghoul

Le communiqué sibyllin du MSP au sujet du projet politique de Amar Ghoul
Par Abbès Zineb | 20 Juillet 2012 | 15:47

Comme annoncé par Algérie1, le MSP avait réuni jeudi son bureau exécutif, présidé par Abou Djara Soltani, rentré de toute urgence du Maroc.

Le communiqué qui a sanctionné à cette rencontre, consacrée au cas Ghoul fait plutôt dans la diversion. Car à prendre au pied de la lettre ce qui est écrit à ce sujet , on a l’impression qu’il n’en est rien et que la création du parti de Ghoul, "Algérie Pour Tous", ne serait qu’une invention de la presse.

"Le bureau exécutif rassure les militantes et militants du parti et dit qu’ils ne sont nullement concernés par ce qui se passe en dehors du cadre organique et leur demande de demeurer en contact permanent avec les institutions du mouvement pour avoir l’information à la source", dit le communiqué du MSP.

Et de préciser sous forme d’allusion au cas Ghoul que "les membres du bureau national dont les noms sont évoqués dans certains journaux ne sont nullement concernés par ce qu’on leur prête et restent attachés au parti et aux décisions de ses institutions".

On aura remarqué qu’en parlant des membres du bureau, le communiqué du MSP ne cite aucun nom, encore moins celui de Amar Ghoul. Il est vrai que le départ de ce dernier du MSP signifie l’effondrement du parti.

Et d’ailleurs, le communiqué s'achève  sur un appel aux enfants du mouvement pour leur demander de s’inspirer de la religion qui incite à faire un bon choix entre l’essentiel et l’accessoire et éviter les querelles synonymes d’échec.

Outre sa cuisine interne, le MSP félicite le peuple algérien à l’occasion du Ramadhan et lance, à l’occasion, un appel aux commerçants, leur demandant de ne pas faire de ce mois de piété un moyen pour la spéculation et le gain facile au détriment du pouvoir d’achat du citoyen.

Au sujet de la situation en Syrie, le MSP a appelé la communauté internationale à prendre ses responsabilités pour mettre fin à l’effusion de sang et protéger les vies d’innocents.

Mots-clés :
Catégories : Actualité A la une Politique

Voir tous les articles de la catégorie 'Politique'