Elle appelle à la poursuite de la mobilisation: l’opposition en conclave chez Djaballah

Elle  appelle à la poursuite de la mobilisation: l’opposition en conclave chez Djaballah
Par Nabil Semyane | 13 Mars 2019 | 12:42

Des partis et des   personnalités de l’opposition, réunis mercredi au siège du parti islamiste El Adala ont appelé le  peuple algérien à poursuivre  le mouvement populaire contre la prolongation du mandat du président  Bouteflika.

« La lettre du président Bouteflika dans laquelle il a annoncé sa non candidature à un cinquième mandat ainsi que le report de la présidentielle du 18 avril est une démarche anti constitutionnelle », explique-t-on.

« L’opposition algérienne en cette phase historique décisive est du côté du peuple, ajoute encore la même source qui relève par ailleurs que la lettre du président Bouteflika ne montre pas l’existence d’une volonté politique sincère de transmission pacifique du pouvoir au peuple, source de toute légitimité ».

Cette réunion de l’opposition  a vu la participation de l’ancien  Premier ministre Ali Benflis, alors que Ahmed Benbitour n’y est pas, Abdélaziz Rahabi, Noureeddine Bahbouh, Mohcin Bélabbas, président du RCD, le très médiatique avocat Mustapha Bouchachi, plébiscité sur les réseaux sociaux pour être le leader de la protesta.

Des islamistes comme Abderazak Makri, président du MSP,  et   Kamel Guemazi, un ancien responsable de l’ex FIS, le parti qui avait entrainé dans les années 90 l’Algérie dans la guerre civile étaient également présents.

En revanche, Louisa Hanoune présente la semaine dernière, n’est pas de la réunion, ni Karim Tabou d’ailleurs qui se trouve actuellement en voyage, a-t-on appris.

Cette réunion au siège du parti de Abdellah Djaballah ne regroupe pas toutes les forces d’une opposition, certes d’accord pour le départ du président Bouteflika, mais reste encore très divisée, et pour le moment incapable d’offrir une alternative politique consensuelle au peuple algérien.

Cette réunion de l’opposition algérienne se tient dans un contexte de tension politique avec  des rumeurs tous azimuts, alors que  des appels se multiplient sur les réseaux sociaux pour la journée de mobilisation de vendredi .  

Voir tous les articles de la catégorie 'Politique'

Commentaires