El-Fadjr El-Jadid : Benbaibeche qualifie le prochain scrutin de "décisif" pour les réformes

Par Abbès Zineb | 24 Avril 2012 | 16:47

Le président du parti El-Fadjr El-Jadid, Tahar Benbaïbeche a estimé, lundi à Tissemsilt, que les prochaines élections législatives constituent un rendez-vous "décisif" pour impulser les réformes et changer la situation politique actuelle. Présidant un meeting populaire à la maison de la culture « Mouloud Kacem Nait Belkacem » de Tissemsilt M. Benbaïbeche a affirmé que les élections du 10 mai constitueront "un rendez-vous décisif pour impulser les réformes, changer la situation politique actuelle et bâtir un avenir meilleur pour l’Algérie».

Il a, pour ce faire, appelé à "la mobilisation et la sensibilisation" de l’ensemble à s’acquitter du devoir électoral, se prononcer "en toute liberté" et élire le meilleur, afin de mettre en échec "les partisans du boycott qui sèment le désarroi chez les jeunes». La participation massive aux prochaines législatives donnera lieu à l’édification d’un Etat démocratique et la restauration de la confiance aux citoyens qui aspirent à des représentants parlementaires disposant "des potentialités et compétences nécessaires pour légiférer des politiques performantes capables de permettre de surmonter les problèmes politiques et socio-économiques que connaît le pays».

Le président d’El Fadjr El-Jadid a appelé à choisir les candidats de sa formation politique, dont le programme s’appuie, a-t-il avancé, sur "la protection des acquis de la révolution et la fidélité au message des Chouhada, l’amélioration des méthodes de gestion dans tous les domaines et la réhabilitation des jeunes compétences en leur donnant la chance de gérer les affaires du pays». Tahar Benbaïbeche s’est félicité des garanties préconisées par l’Etat algérien pour assurer "la transparence" et "l’honnêteté" des législatives, et a mis en exergue la mission des partis politiques et des candidats dans la surveillance et le suivi des différentes étapes du prochain sc rutin.

Soulignant que le devenir de tout le pays était en jeu, M. Benbaïbeche, qui animait un meeting de campagne, a ajouté, à ce propos, que le président de la République avait présenté « les garanties nécessaires » et qu’il faut maintenant que les citoyens « saisissent cette opportunité et aillent voter massivement pour assurer l’avènement du changement voulu ».Il a estimé que l’objectif de son « jeune parti » était d’œuvrer au succès de ces élections car, selon lui, en cas d’échec, »les alternatives qui s’offriront ne feront qu’aggraver la situation du pays ».

N’hésitant pas à comparer les prochaines législatives au référendum sur l’indépendance en 1962, il a affirmé que ce prochain scrutin «  est différent de tous les précédents » car « s’inscrivant dans le cadre des réformes politiques de l’Etat algérien » qui, selon lui, « n’a pas été fondé, en 1962, sur les bases claires requises pour un Etat moderne ».Mettant en garde contre « les transformations qui s’opèrent dans la région », il a estimé qu’en sortant « consolidé » des législatives du 10 mai prochain, l’Algérie « constituerait un modèle pour les peuples de la zone ».

Mais pour y parvenir, a-t-il ajouté, « il faudrait une large mobilisation populaire pour faire avorter les complots visant le pays et ses frontières », considérant que ce qui se passe aujourd’hui dans la région du Sahel « n’est point innocent ». «Ce que nous avons vécu au cours des dernières années, qui ont vu des mains algériennes exécuter des complots fomentés à l’étranger, ne peut pas être oublié », a encore indiqué M. Benbaïbeche, estimant que les jeunes Algériens s’ils ignorent leur histoire ou ne tirent pas fierté de leur passé « ne peuvent pas aller de l’avant ». Il s’est par ailleurs interrogé sur « la réelle capacité de diriger le pays pour ceux qui ont peur de criminaliser le colonialisme », appelant les électeurs à ne pas accorder leur confiance à des députés qui « n’ont pas daigné adopter un tel texte », criminalisant la colonisation.

Mots-clés :
Catégories : Politique

Voir tous les articles de la catégorie 'Politique'