Belkhadem dénonce à Guelma "les discours agressifs'' contre le FLN

La Rédaction | 23 Avril 2012 | 16:14

Le secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), M. Abdelaziz Belkhadem, a appelé lundi de Guelma les partis en lice pour les prochaines législatives à "renoncer aux discours agressifs et irrévérencieux envers le FLN pour s’attirer les faveurs des électeurs".

Au cours d’un meeting qu’il a présidé à la maison de la culture Abdelmadjid-Chafaï du chef-lieu de wilaya devant des militants et des sympathisants de son parti, M. Belkhadem a considéré que certains candidats "compensent l’absence de programme par des attaques déloyales" contre le FLN.

‘’Notre formation politique ne craint pas la compétition honnête, fondée sur une franche comparaison des programmes et de leur teneur’’, a-t-il dit.

Au cours d’une intervention d’une cinquantaine de minutes, prononcée devant une salle archicomble, M. Abdelaziz Belkhadem a énuméré les réalisations du FLN, reconnaissant toutefois des ‘’insuffisances’’ en matière de gestion dues, selon lui, aux ‘’conditions politiques qui ont prévalu entre 1986 et 2000’’.

Le secrétaire général du FLN a qualifié de ‘’pas de géants’’ les progrès accomplis par l’Algérie depuis l’indépendance dans les différents domaines, notamment en matière de santé publique, d’éducation, d’enseignement supérieur, d’habitat, d’emploi, d’infrastructures de base et de réalisations économiques.

Mettant l’accent sur l’importance des élections du 10 mai prochain, il a appelé les algériens à voter en masse, ‘’en Algérie, comme à l'étranger au sein de l’émigration’’. En accomplissant en force leur devoir électoral, les algériens ‘’mettront en échec toutes les velléités d’instaurer la fitna par des discours exagérément pessimistes’’, a-t-il conclu.

Mots-clés :
Catégories : Politique

Voir tous les articles de la catégorie 'Politique'