Sahara occidental: le Mozambique réaffirme son soutien aux efforts pour une solution durable

 Sahara occidental: le Mozambique réaffirme son soutien aux efforts pour une solution durable
Par Agence | 17 Octobre 2020 | 21:49

L'ambassadeur et Représentant permanent de la République du Mozambique auprès des Nations unies, Antonio Gumende, a affirmé que son pays "continuait d'appuyer" les efforts visant à trouver une solution "durable et équitable" à la question du Sahara occidental occupé, et qui permettrait au peuple sahraoui de jouir de son droit inaliénable à l'autodétermination et à l'indépendance.

"A un moment où nous nous approchons de la fin de la troisième décennie internationale pour l'éradication du colonialisme (2011-2020), déclarée par l'Assemblée générale des Nations unies, les efforts mondiaux qui ont été menés jusqu'à présent n'ont pas encore abouti à la fin de la colonisation dans le monde", a dit le diplomate mozambicain, lors de la 75e session de la Commission des questions politiques spéciales et de la décolonisation (Quatrième Commission) de l'Assemblée générale.

"En effet, il y a encore 17 territoires non-autonomes à décoloniser dont le Sahara occidental", a-t-il rappelé avant de souligner que "le Mozambique est fermement convaincu que le droit à l'autodétermination et à l'indépendance est un droit fondamental inaliénable pour tous les peuples du monde, car clairement défini dans l'article 20 de la Constitution de la République". Donc, a-t-il ajouté, "le Mozambique continue d'appuyer les efforts visant à trouver la solution acceptable pour permettre au peuple du Sahara occidental de jouir de son droit inaliénable à l'autodétermination et à l'indépendance conformément aux résolutions pertinentes des Nations unies".

"L'absence de progrès, trois décennies après la résolution établissant la Mission des Nations Unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (MINURSO) est une situation qui perpétue la souffrance et la détérioration des conditions de vie du peuple sahraoui", a déploré Ant?nio Gumende. A cet effet, a-t-il enchainé, "nous appelons le Maroc et le Front Polisario à reprendre les négociations pour trouver un solution durable et équitable" à la question du Sahara occidental, occupé depuis 1975.

L'ambassadeur du Mozambique a également souligné l'"urgence" de la nomination d'un "nouvel Envoyé personnel pour le Sahara occidental" afin, a-t-il dit "de faciliter le processus vers la tenue du référendum d'autodétermination tant attendu par le peuple sahraoui". "Le Mozambique soutient aussi les efforts internationaux, y compris ceux des Nations unies pour trouver une solution pacifique et durable à la question du Sahara occidental", a insisté Ant?nio Gumende avant de souligner également l'"importance du rôle de l'Union africaine (UA) dans le règlement de cette question "de décolonisation". (APS)

Voir tous les articles de la catégorie 'International'