Première levée de la Champions’ League, ce soir à 20h (HA) : PSG- MAN U. et Chelsea- Seville, les chocs du jour !

Première levée de la Champions’ League, ce soir à 20h (HA) : PSG- MAN U. et Chelsea- Seville, les chocs du jour !
Par Nourredine B | 20 Octobre 2020 | 16:57

La coupe aux longues oreilles lance son challenge, ce mardi à 20h (heure algérienne), dans une première levée marquée par deux grands chocs.

A souligner d’emblée que l’UEFA a autorisé  la présence du public sur les gradins dans la limite d’une certaine jauge, en dépit du rebond significatif de la pandémie du coronavirus que connait actuellement l’Europe.

PSG vs Manchester United s’annonce d’abord sous le sceau de la revanche en souvenir d’une élimination humiliante pour les Parisiens, éjectés de l’épreuve en 2019 en 8e de finale de l’épreuve au parc des Princes même (1-3).

Un simple mauvais souvenir ?  Pour l’occasion d’aujourd’hui, le club francilien, malheureux finaliste de l’édition-2020, remportée par le Bayern Munich (1-0), pourra compter sur la paire Neymar- Mbappé, au mieux de leur forme depuis l’entame de la compétition domestique. Cela d’autant que pour l’équipe de Tuchel, il sera question, dès le départ,  de vie ou de mort cette saison en LDC.

A contrario, son adversaire, semble loin de ses standards en ce début de saison. L’équipe de Solskjaer , dans le ventre mou au classement de Premier League, souffle le chaud et le froid. Pourrait en témoigner la déculottée (2-6) enregistrée à Old Trafford, il y a peu de temps. Les Mancuniens se livrent à trop de gâchis devant et la non titularisation encore de l’ex goléador parisien, Edison Cavani en rajoutent à leur déveine.

L’autre affiche aura pour théâtre Stamford Bridge où Chelsea renforcé au maximum n’arrive pas toutefois à contrôler le championnat domestique en dépit de la présence de leur néo buteur Werner et autre Havertz.

Les Bues éblouiront-ils en C1 ? Rien n’est moins sûr devant un FC Seville qui se transcende dès qu’i s’agit d’Europe. Et le sextuple vainqueur de la C3 entende bien se redéployer en Champions’ League.

D’autres rencontres attisent dores et déjà la curiosité. En tête, la toute première sortie de l’ancien roi du continent, le FC Barcelone, depuis sa débâcle (2-8) dans le même challenge  qui accueille au Camp Nou, la modeste formation hongroise du Ferencvaros.

Une simple formalité pour les Catalans en d’autre temps, mais l’indécision règne dans les rangs blaugrana aujourd’hui au regard d’une crise du vestiaire amorcée en été mais qui perdure.

Griezmann et Dembélé fantomatique, Messi, très loin de sa forme habituelle, le nouveau coach Ronald Koeman ne respire pas la tranquillité pour l’heure et son projet est plus proche du cafouillage que de l’envol.

La même chose prévaut, sensiblement, pour la Juventus de Turin, qui donne également l’impression de s’essouffler en Série A.

Versée dans le même groupe que le Barça, la Vieille Dame se déplacera à Kiev où l’attend un  Dinamo, capable du pire et du meilleur, de pied ferme. Groose tuile , les Bianconneri s’y présenteront sans leur icône, Cristiano Ronaldo, isolé pour cause de Covid-19, et avec un néo coach, Pirlo en l’occurrence, sans grande expérience  encore à ce niveau.

Il serait intéressant aussi de suivre la belle empoignade entre la Lazio de Rome et le Borussia Dortmund, RB Leipzig- Basaksehir (Turquie), alors que Rennes (France)- FK Krasnodar (Russie) s’annonce  comme la grande inconnue de la soirée.

Voir tous les articles de la catégorie 'International'