Le Gouvernement français suspend la prescription de l’hydroxychloroquine contre le COVID-19

 Le Gouvernement français suspend la prescription de l’hydroxychloroquine contre le COVID-19
Par Abbès Zineb | 27 Mai 2020 | 10:22

Le gouvernement français a abrogé mercredi les dispositions dérogatoires autorisant la prescription de l'hydroxychloroquine contre le Covid-19 à l'hôpital  hors essais cliniques.

Selon l’agence AFP qui a rapporté l’information, cette décision intervient à la suite d'un avis défavorable du Haut conseil de la santé publique, selon un décret au Journal officiel.

Mardi, le HCSP, saisi par le ministre français de la Santé avait recommandé de « ne pas utiliser l'hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19 » hors essais cliniques, que ce soit seule ou associée à un antibiotique.

Mardi également, l'Agence du médicament (ANSM) avait lancé la procédure de suspension « par précaution » des essais cliniques évaluant l'hydroxychloroquine chez les patients atteints de Covid-19.

Le gouvernement français, qui avait pourtant autorisé depuis le 26 mars la prescription de la chloroquine dans le traitement du COVI-16, s’appuie sur une nouvelle étude parue dans la revue  hebdomadaire britanique  The Lancet qui met en doute l’efficacité de cette molécule qui , non seulement ne guérit pas, mais augmenterait le risque de décès et d'arythmie cardiaque.

Promoteur du traitement du COVID-19 à l'hydroxychloroquine, le Pr français Didier Raoult a qualifié cette étude  de "foireuse" arguant qu'elle  a porté non  sur "l'humain" , mais sur  le Big Data, c'est à dire l'analyse de données  informatiques puisées dans des dossiers de patients. 

Voir tous les articles de la catégorie 'International'