Indiscrétions

Les rats quittent le navire même dans la famille du président Bouteflika

Par Rédaction | 08 Mars 2019 | 16:21

Il s'appelle Mohamed Krim et il est le PDG de la banque BDL. Mais il est aussi un petit neveu du président Abdelaziz Bouteflika. 

Il avait végété durant des années dans un poste subalterne, mangeant son pain noir et n'arrêtant pas d'appeler à l'aide pour monter les échelons. La famille Bouteflika a fini par lui faire obtenir gain de cause et il fut bombardé PDG de la banque éponyme.

Ce jeudi, dans une vidéo, postée sur la page Facebook de la BDL, il adresse ses voeux au personnel féminin de la BDL à l'occasion de la fête du 8 mars et durant son speech il se félicite du mouvement populaire qui traverse le pays en déclarant "permettez moi en cette occasion de féliciter le peuple algérien pour ce Hirak el moubarak (Mouvement béni) considéré comme un sursaut national".

Quoi de plus naturel qu'un responsable d'un parti politique puisse donner son avis sur la contestation populaire actuelle contre le 5e mandat, mais qu'un agent de l'Etat, sur son lieu de travail, et qui plus est, membre de la famille du président, se permet un tel langage, dénote une incongruité par rapport à son travail et une ingratitude manifeste par rapport à sa famille.

Voilà un avatar de Brutus, qui, en plus d'avoir été parachuté comme PDG et avoir largement profité de son appartenance avec la famille du président, retourne aujourd'hui sa veste,  certainement pour assurer ses arrières.

https://www.facebook.com/266550213906496/posts/402735586954624?sfns=mo

Voir toutes les indiscrétions →