Indiscrétions

Les manifestations populaires plombent les réservations dans les hôtels

Par Rédaction | 19 Mars 2019 | 13:19

Les images des grandes manifestations populaires qui ont fait le tour du monde, ont détourné les clients des hôtels Algériens. Le recul de la fréquentation hôtelière est manifeste depuis le 22 février. Les taux de remplissage des établissements hôteliers affichent un repli important, nous confirment plusieurs hôteliers joints par notre rédaction.

En effet, les hôtels publics et privés dans tout le pays voient depuis quelques semaines leurs réservations en grande baisse, après les manifestations populaires contre le maintien au pouvoir du président Abdelaziz Bouteflika, après la fin de son mandat le 27 avril 2019.

Les taux d'occupations sont subi une baisse drastique alors que les hôteliers rapportent des vagues d'annulations, et que les rares séjours dans les établissements hôteliers sont écourtées.

Cette situation, si elle devait perdurer, pourrait amener les hôteliers à licencier une partie de leur personnel, selon les hôteliers contactés par notre rédaction.

"Les chefs d'entreprises touristiques pourraient devoir commencer à ajuster leur nombre d'employés pour s'adapter aux niveaux de demandes plus faibles" souligne-t-on.

Voir toutes les indiscrétions →