Indiscrétions

Déplacements privés interdits pendant la fête de l'Aid el-Fitr : Rezig a-t-il ignoré les mesures de son Premier Ministre ?

Déplacements privés interdits pendant la fête de l'Aid el-Fitr : Rezig a-t-il ignoré les mesures de son Premier Ministre ?
La Rédaction | 25 Mai 2020 | 14:39

Le ministre du commerce Kamel Rezig a posté hier des photos sur Facebook et Twitter le montrant en train de rendre visite à ses amis à Boufarik (Blida) où il réside, pour présenter ses vœux à l'occasion de la fête de l'Aid el-Fitr.

Ce déplacement "privé" du membre de l'équipe gouvernementale de Abdelaziz Djerad a suscité de mauvais commentaires sur la Toile.

Il est accusé de non respect des consignes, liées au durcissement du confinement sanitaire préventif contre la propagation du coronavirus, décrétées par son Premier ministre.

Et parmi ces mesures figure l'interdiction de rendre des visites familiales pendant les deux jours de fête, afin de prévenir une propagation de l'épidémie du Covid-19, qui a déjà fait quelque 600 décès dans le pays.

Il est même reproché au ministre d'avoir pris une autre photo avec un citoyen, qui ne portait pas de masque, contrevenant ainsi à l'obligation en vigueur depuis le premier jour de la fête de l'Aid El Fitr. Tout comme il lui est reproché de ne pas avoir respecté les mesures de distanciation physique.

Voir toutes les indiscrétions →