Indiscrétions

Corruption : Houda-Imane Feraoun interrogée par les services de la gendarmerie

Par Rédaction | 06 Janvier 2020 | 21:38

L’ancienne ministre de la poste et des TIC, Houda-Imane Faraoun, vient d’être convoquée par la brigade de gendarmerie de Bab Jdid à Alger selon des sources concordantes. 

L’ex ministre du gouvernement de Nourredine Bedoui dont elle était la coqueluche sous le règne de Bouteflika, serait soupçonnée de «malversations et de corruption» dans l'exercice de ses fonctions, précisent les même sources.

Houda-Imane Feraoun a été soumise à une interdiction de quitter le territoire national (ISTN) au même titre que son ex collègue ministre de l’industrie, Djamila Tamazirt, pour sa présumée implication dans une affaire douteuse qui concerne l’ERIAD de Corso (Boumerdes) au profit de l’homme d’affaire Laid Benamor.   

Ces deux ex ministres se voient ainsi convoquées par les services d’enquête de la gendarmerie juste après les passations de consignes avec leurs successeurs dans le  gouvernement du premier-ministre, Abdelaziz Djerad. 

Catégories : Indiscrétions
Voir toutes les indiscrétions →