Le Coronavirus Covid-19 en Algérie : Constat et suggestions

 Le Coronavirus Covid-19 en Algérie : Constat et suggestions
Contribution | 17 Mars 2020 | 15:54

Au dimanche 17 mars 2020, l’Algérie a enregistré 60 cas de personnes infectées par le coronavirus Covid-19. Sur ces 60  personnes infectées, six (6) sont décédées.

Les wilayas où des personnes sont infectées sont Blida, Alger, Tizi-Ouzou, Sétif, Souk-Ahras,  Adrar, Bordj-Bou-Arreridj et Annaba. 

Des mesures ont été prises par les pouvoirs publics pour faire face à ce virus qui a été qualifié le 11 mars 2020 par le Directeur général de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme étant une pandémie, c'est-à-dire une épidémie qui touche l’ensemble des pays.

Le Coronavirus  Covid-19 c’est quoi ?

La maladie provoquée par le Coronavirus a été nommé COVID-19 par l’OMS. Les symptômes du Coronavirus Covid-19 sont la fièvre, la toux, l’essoufflement ou des difficultés respiratoires.

Comment se transmet le Coronavirus Covid-19 ?

Le Coronavirus Covid-19 se transmet par les gouttelettes expulsées par le nez ou la bouche, après éternuement ou toux, dans ce cas et si vous êtes trop prés, vous inhalez le virus. Le virus se transmet aussi par le contact de mains non lavées, pour ensuite se toucher les yeux, le nez ou la bouche.

Comment se protéger ?

Se laver  fréquemment (une dizaine de fois par jour et chaque fois que vous devez prendre de l’eau ou vous alimenter) et soigneusement  les mains avec de l’eau et du savon, ou avec une solution hydro-alcoolique. Cette manière de procéder tue le virus, au cas où il se trouve sur vos mains.

Se maintenir à une distance d’au moins un (14) mètre d’une autre personne, particulièrement si elle tousse, éternue ou a de la fièvre.

En cas de toux ou d’éternuement, la personne doit tousser ou éternuer dans le pli du coude ou dans un mouchoir en papier, qui doit être jeté immédiatement dans un e poubelle fermée, et se laver les mains avec une solution hydro-alcoolique ou à l’eau et au savon (une minute).

Le port d’un masque

Les personnes qui ne présentent pas des symptômes (toux ou éternuements) ne doivent pas utiliser des masques médicaux.

L’OMS recommande le port d’un masque aux personnes qui présentent des symptômes du Coronavirus Covid-19 et à celles qui s’occupent de malades qui présentent des symptômes (toux, éternuement et fièvre)

Avant de mettre un masque, il faut se laver les mains, avec une solution hydro-alcoolique ou à l’eau et au savon.

Après usage, retirer le masque tout en l’éloignant du visage et des vêtements pour éviter de toucher des parties du masque qui serraient éventuellement contaminées.

Jeter le masque dans une poubelle fermée.

Après avoir touché ou jeté le masque, se laver les mains avec une solution hydro-alcoolique ou à l’eau et au savon.

La durée d’incubation du Coronavirus Covid-19.

La période d’incubation est le temps écoulé entre l’infection et l’apparition des symptômes de la maladie. Elle set estimée, actuellement, de un (1)  à quatorze (14) jours et le plus souvent cinq (5) jours.

Un vaccin contre le Coronavirus Covid  -19

Actuellement, il n’existe aucun vaccin ou médicament pour prévenir ou traiter le Coronavirus Covid-19. Cependant, l’OMS coordonne les efforts de mise au point de vaccins et de médicaments pour prévenir et traiter le Coronavirus Covid-19.

Un animal domestique peut-il transmettre le Coronavirus Covid-19 ?

La réponse est négative, rien ne prouve, actuellement, que les animaux de  compagnie ou les animaux domestiques, tels que mes chiens et les chats, peuvent être infectés par le coronavirus covid-19 ou le propager.

 Le Coronavirus Covid-19 dans le monde :

Au 16 mars 2020, près de 167  515  personnes ont été infectées sur 123 pays. La  Chine a enregistré 6606 décès, l’Italie 1809 décès, l’Iran 853 décès, l’Espagne 288 décès, la France 127 décès, la Corée du Sud 75 décès.

Selon le Directeur Général de l’OMS, dans une déclaration faite le 13 mars 2020,  « l’Europe est devenue l’épicentre de la pandémie, avec plus de cas et de morts que le reste du monde, sans compter la Chine » en ajoutant « Plus de cas nouveaux y sont rapportés chaque jour que ce qui pouvait être compté au plus fort de l’épidémie en Chine ».

De quelques repères.

-06/02/2020. Aucun cas suspect ou confirmé du Coronavirus Covid-19 n’a été constaté en Algérie.    

-03/02/2020 .Aucun cas positif enregistré parmi les personnes rapatriées de Wuhan/Chine  03/02/2020

- 03/02/2020.Suspension temporaire des vols d’Air-Algérie à destination de la Chine  

-12/02/2020. L’Algérie est prête à faire face  à toute urgence pour parer à tout imprévu, à la suite de la propagation du Coronavirus  Covid-19 (déclaration du ministre de la sante)  

- 17/02/2020. Contrôle rigoureux et systématique opéré au niveau de l’ensemble des aéroports d’Algérie  (déclaration du ministre de la santé)

-18/02/2020.Premier cas positif au Coronavirus Covid-19 (un ressortissant italien)

-26/02/2020.Le Président de la République instruit le gouvernement et les autorités sanitaires de faire preuve d’une extrême vigilance, après la confirmation d’un cas positif au Coronavirus Covid-19 en Algérie, et appelle à une large campagne de sensibilisation pour préserver la santé publique  

-26/02/2020.Le Premier ministre appelle à une communication sereine, réfléchie et responsable s’éloignant de toute forme d’alarmisme au sujet du Coronavirus Covid-19   

-26/02/2020. Mise à la disposition des citoyens d’un numéro vert le 3030 pour se renseigner sur les mesures  à prendre pour se prémunir contre le Coronavirus Covid-19

-27/02/2020. Suspension des vols d’air Algérie vers les lieux Saints de l’Islam  

-01/03/2020.Le Président de la République donne des instructions fermes pour maintenir un haut degré de vigilance et une mobilisation active de l’ensemble des secteurs concernés  

-01/03/2020.Réunion du haut conseil de sécurité consacrée au Coronavirus Covid-19 et à des questions de sécurité 

-07/03/2020.Acquisition prochaine d’une nouvelle technique permettant le dépistage du Coronavirus Covid-19 dans un délai très court (déclaration du ministre de la santé 

-09/03/2020. Déblocage d’un budget préliminaire de 3,7 milliards de DA pour la prise en charge des dépenses relatives au renouvellement des stocks des moyens de prévention, des accessoires médicaux et des médicaments ainsi que l’acquisition de caméras thermiques 

-09/03/2020. Suspension temporaire des vols d’air Algérie vers Milan/Italie 

-10/03/2020. Les annexes de l’Institut Pasteur d’Oran, Constantine, Ouargla et Tamanrasset seront bientôt prêtes à assurer les tests de dépistage du Coronavirus Covid-19 (déclaration du ministre de la santé)

-11/03/2020. Suspension temporaire  des vols d’Air Algérie de et vers Rome /Italie 

-11/03/2020. Report de toutes les activités, rencontres et manifestations culturelles 

-11/03/2020. Premier cas de décès par le Coronavirus  Covid-19 à Boufarik/Wilaya de Blida 

-11/03/2020. Fermeture à partir du 12/03/2020 des écoles des trois cycles d’enseignement ainsi que des universités et établissements de la formation professionnelle jusqu’au 05/04/2020  

-12/03/2020. Suspension temporaire des liaisons aériennes entre l’Algérie et le Maroc  

-12/03/2020. Accourcir le prêche de la prière du vendredi et aborder le thème des mesures préventives et de l’importance de l’hygiène en recommandant aux fidèles de ne pas se serrer la main ou de s’embrasser 

-13/03/2020.Suspension  temporaire des vols d’air Algérie de et vers la France au départ des villes de Sétif, Batna, Tlemcen, En-Oued, Biskra, Chlef, Bejaia et Annaba  

-13/03/2020. Réduction des vols d’air Algérie à compter du 14 mars 2020 au 04/04/2020 de ses vols de et vers la France au départ d’Alger, Oran et Constantine 

-13/03/2020. Suspension temporaire des vols d’air Algérie de et vers l’Espagne du 16/03/2020 au 04/04/2020  

-15/03/2020. L’Algérie a importé en une semaine plusieurs millions de dollars de matériels, de caméras thermiques, de kits, de gants pour pallier aux insuffisances que nous avions au début pour faire  (Déclaration du Premier ministre)

-15/03/2020. Fermeture des jardins publics et établissements relevant de la commune d’Alger- Centre 

-15/03/2020. Report à compter du 16/03/2020 jusqu’au 05/04/2020 de toutes les manifestations sportives, toutes disciplines confondues et fermeture de toutes les infrastructures sportives, de jeunesse et de loisirs. 

-15/03/2020. Suspension temporaire à compter du 17 mars 2020 de toutes les désertes de voyageurs aériennes et maritimes entre l’Algérie et la France 15/03/2020

-16/03/2020. Allégement des prières, dont la prière du vendredi, et fermeture des mosquées directement après la fin de chaque prière  

-16/03/2020. Suspension des audiences des juridictions du 10/03/2020 au 31/03/2020  

-17/03/2020. Fermeture des mosquées et des lieux de prière, avec continuation de la diffusion de l’appel à la prière.

Remarques d’ordre général :

Ce virus s’il se propage dans notre pays, et cette éventualité n’est pas du tout à écarter, va causer une hécatombe parmi nos concitoyens

Notre système de santé n’est pas outillé pour faire face à l’épidémie du Coronavirus Covid-19.les structures sanitaires de l’ensemble du pays, à quelques rares exceptions, ne sont pas équipées pour y faire face. Les services de réanimation existants ont une capacité limitée et les 400 lits dont le ministre en charge  de la santé a fait état le 15/03/2020 ne peuvent aucunement suffire.

De plus, les établissements hospitaliers et  les autres structures sanitaires font face à un déficit,  en moyens, notamment les gants, les masques médicaux, les respirateurs, les lunettes de protection, les écrans faciaux, les blouses et autres tabliers. Le gel (solution hydro-alcoolique) pose problème, dans certains services ce liquide est  en rupture.

Ici, il faut relever que notre pays, à l’instar d’autres pays, a bénéficié d’envois d’équipements   de protection individuelle de l’Organisation Mondiale de la Santé. Cette organisation a, également, envoyé au 13/03/2020, 1,5 million de tests de diagnostic de ce virus à 120 pays, dont l’Algérie.

Par  ailleurs, les tests de dépistage se font actuellement à l’Institut Pasteur. A quant l’équipement et l’ouverture des annexes de l’Institut Pasteur d’Oran, Constantine, Ouargla et Tamanrasset pour diminuer la pression sur l’Institut Pasteur /Alger. De même, pourquoi notre pays ne dispose t-il pas de laboratoires nationaux de référence  compétents pour le dépistage de virus.

Le 12 février 2020, le ministre en charge de la santé déclarait : « L’Algérie est prête à faire face à toute urgence pour parer à tout imprévu, à la suite de la propagation du Coronavirus ». Monsieur le ministre, aucun pays au monde n’était et n’est prêt à faire face à ce virus. Aucun vaccin, aucun médicament n’existe à l’heure actuelle.

De quelques suggestions :

-Fermeture des frontières terrestres, aériennes et maritimes, à l’exception des aéronefs, navires et véhicules de transport de marchandises et autres équipements.

-Interdiction des déplacements inter-wilaya (d’une wilaya à une autre), sauf pour les camions et autres véhicules de transport de marchandises ou pour des raisons de maladie.

-Fermeture des lieux de loisirs (jardins, parcs, salles de spectacle etc…) ainsi que des salles des fêtes (mariage, fiançailles etc…) sur l’ensemble du territoire national.

-Fermeture des restaurants, cafés, débits de boissons, cafés à chicha, lieux de dégustation de thé, locaux de fast-food etc…, sur l’ensemble du territoire national.

-Contrôle systématique par caméra thermique de tous les occupants du véhicule à l’entrée et à la sortie de la délimitation territoriale de chaque wilaya, les services de sécurité doivent être accompagnés d’une ambulance et de son équipage.

- Interdiction du couffin ramené par les membres de la famille des détenus.         

 -Interdiction du bénéfice du parloir rapproché

-Mise à la disposition des établissements pénitentiaires et au profit de la population carcérale du gel (solution hydro-alcoolique) en quantité suffisante.

-Suspension temporaire de la réception du public au sein des administrations et  des institutions publiques

-Suspension temporaire de toutes les manifestations, conférences, séminaires, colloques, ateliers de travail etc…, organisés par les administrations  et les institutions publiques ou privées.

-Dérogation accordée aux femmes fonctionnaires de ne  pas venir au travail, sans aucune ponction sur le salaire, pour s’occuper de leurs enfants, en vacances scolaires imposées. Les femmes fonctionnaires allaitantes ou enceintes sont, également, concernées.

-Dérogation accordée aux fonctionnaires non indispensables pour la bonne marche du service de rester chez eux, sans ponction sur le salaire.

-Confinement de certaines villes,  lorsque deux (2) personnes au moins, qui y résident, sont infectées par le virus.

-Mise en quatorzième (14) jours (période maximale d’incubation du Coronavirus Covid-19) de toutes les personnes qui ont eu un contact avec une personne infectée.

-Mise en quatorzième de toutes les personnes rapatriées de l’étranger, à compter du 15/03/2020.

-Appel pour le respect de la mesure de distanciation sociale  (un -1- mètre), lors des files d’attente dans les commerces et autres lieux.

-Fermeture des locaux de coiffure.

-Réduction de la fréquence des trains, métros et tramways et désinfection obligatoire des wagons.

-imposition uniquement des places assises pour les bus assurant le transport des voyageurs et désinfection du bus.

-Mise en place d’une plateforme pour les cours à distance via un portail électronique pour fournir les enseignements nécessaires par matières, branches et niveaux, dans l’objectif de pallier au retard dans les programmes, notamment pour les classes d’examen.

En guise de conclusion,  il faut une mobilisation collective et une responsabilité individuelle pour prévenir l’infection par le Coronavirus Covid-19.

Il appartient à l’Etat de prendre les dispositions qui s’imposent, en matière sanitaire, pour que la personne  infectée puisse recevoir le meilleur soin possible.

L’Etat doit, également, veiller à assurer un approvisionnement régulier des établissements hospitaliers et autres structures de santé, en équipements de protection individuelle et en médicaments utilisées actuellement contre ce virus.

Enfin, les pouvoirs publics doivent assurer aux citoyens la disponibilité des  produits de consommation courante ainsi que des fruits et légumes.

Colonel à la retraite ZERROUK Ahmed,

ex-cadre/MDN

Lire tous les articles de la rubrique Focus