Algérie 1

Icon Collap
...

Elections locales : la direction du FFS explique les ressorts de sa participation

11-09-2021 13:51  N. Semyane

Au lendemain de l’annonce de la  participation  du parti aux prochaines élections locales, une décision prise vendredi par son Conseil national, la Direction du FFS a animé samedi un point de presse pour revenir sur les raisons du choix de la participation qui, faut-il le souligner, témoigne d’un courage et d’une lucidité politique.  

« Le choix de la participation est un choix stratégique qui s’impose de lui-même, explique Youcef Aouchiche, Premier secrétaire,  nous avons pris la décision sur la base de l’analyse de la situation politique aux plan interne  et régional »

L’orateur a révélé que la décision du FFS, qui n’a pas été facile à prendre, compte tenu des derniers événements vécus par le pays, ne devrait pas être mesurée à l’aune de la feuille politique du pouvoir et de son agenda politique, mais doit être perçue comme un acte patriotique qui dépasse la traditionnelle confrontation pouvoir et opposition.

Parlant des incendies qui ont ravagé la Kabylie, le Premier secrétaire du FFS a fait savoir que « la mort de Djamel Bensmail a provoqué un choc émotionnel sans précédent » , ajoutant que « les auteurs de ce crime ne représentent pas la population de la Kabylie qui est patriote, pacifique, accueillante  et hospitalière ».

D’ailleurs, le responsable du FFS revient à la charge pour réclamer la mise en place d’une « commission d’enquête pour faire la lumière sur la mort  de Djamel Bensmail et sur les responsables des incendies qui ont touché plusieurs régions du pays, la Kabylie en particulier ».

Le responsable du FFS s’est réjoui  en outre de « l’élan national de solidarité qui s’est manifesté en faveur de la Kabylie », signe pour lui, ajoute t-il,  de « la force du sentiment  national que cette terrible épreuve a révélé ».

Et l’orateur d’embrayer  sur  ce qu’ils qualifie d’extrémistes, martelant que le FFS « est contre les extrémistes quelles que soient leurs idéologies » et  de  tirer à boulets  rouges, à ce propos  sur le MAK qualifié d’ « ennemi du peuple » et contre lequel le parti de Hocine Ait Ahmed  a eu à alerter, a-t-il rappelé.

Insistant sur « l’unité et l’indivisibilité de l’Algérie » Youcef Aouchiche  soutient que « toute tentative de semer la division  entre algériens est une atteinte à l’Algérie et au FFS », un parti dont il rappellera l’ADN nationaliste et patriotique.

S’agissant de la récente escalade diplomatique  entre l’Algérie et le Maroc, le premier secrétaire du FFS a rappelé que « la construction maghrébine fait partie des fondamentaux philosophiques et politiques du FFS et de son géniteur Hocine Ait Ahmed, rappelant qu’il « n’est pas dans les usages du parti de faire de la publicité aux positions du pouvoir ».

Mais de prévenir que « le FFS ne tolère aucune forme de tentative de division de l’unité du peuple algérien soudée par le sang des martyrs de la Révolution ».  



Voir tous les articles de la catégorie "A la une"