Pétrole: le Brent s'approche des 63 dollars jeudi à Londres

Pétrole: le Brent s'approche des 63 dollars jeudi à Londres
Par Abbès Zineb | 14 Novembre 2019 | 12:27

Les prix du pétrole étaient en hausse jeudi en cours d'échanges européens, soutenus par des propos du secrétaire général de l'Opep la veille et avant la publication des chiffres de l'EIA sur les stocks américains plus tard dans la journée.

 Vers 10h50 GMT (09h50 à Alger) , le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier valait 62,96 dollars à Londres, en hausse de 0,93% par rapport à la clôture de mercredi.

 A New York, le baril américain de WTI pour décembre montait de 0,88% à 57,62 dollars. La veille, les barils de Brent et WTI ont respectivement gagné 0,5% et  0,6%.

 "Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse jeudi après la publication des stocks américains par l'API montrant une baisse inattendue" de 541.000  barils, a relevé Al Stanton, de RBC.

Les marchés attendent plus tard dans la journée les chiffres de l'Agence américaine d'informations sur l'énergie (EIA), considérés comme plus fiables.

 Selon la médiane d'un consensus établi par l'agence Bloomberg, les analystes s'attendent à une hausse des stocks de brut de 1,5 million de barils et à une baisse de 1,25 million de barils pour ceux d'essence et de 950.000 pour les autres produits distillés (fioul de chauffage et gazole), pour la semaine achevée le 8 novembre.

 "Les prix sont également soutenus par le discours du secrétaire général de l'Opep qui a indiqué hier une révisions possible à la baisse de l'offre en 2020," a ajouté M. Stanton.

 Le secrétaire général de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), Mohammed Barkindo, a affirmé mercredi s'attendre à une possible "amélioration" de la demande en 2020, notamment si les Etats-Unis et la Chine parviennent à un accord commercial, et en cas de "net" ralentissement de l'offre des pays non-Opep.

 L'organisation doit tenir sa prochaine réunion dans trois semaines à Vienne avec ses partenaires, dont la Russie (Opep+).

      

Voir tous les articles de l'économie