Les bourses asiatiques ont clôturé dans le rouge

Les bourses asiatiques ont clôturé dans le rouge
La Rédaction | 08 Aout 2011 | 11:43

Affolées par la dégradation de la dette américaine et son incidence sur les marchés financiers, les places boursières asiatiques ont clôturé dans le rouge. Un scénario auquel les bourses européennes ont partiellement échappé.

Malgré la dégradation de la dette américaine et la mauvaise forme des bourses asiatiques à leur clôture, les places boursières européennes ne se sont pas effondrées ce lundi à l'ouverture. Toutefois, le début de séance volatil de la Bourse de Paris, révèle l'inquiétude qui peut agiter les places boursières européennes. En effet, après avoir rebondi de 1,02% dans la matinée, le CAC 40 perd désormais près de 2%.

Malgré tout, les places boursières européennes semblent faire meilleure figure que les bourses asiatiques. Si l'ouverture reste encourageante, c'est notamment due aux interventions des dirigeants des finances du G7 et de la Banque centrale européenne qui auraient réussi à résorber le mouvement de panique.

Tous les regards sont tournés vers les places boursières asiatiques ce lundi. Avant l'ouverture des bourses européennes, l'Asie semble cristalliser les inquiétudes liées à la dégradation de la dette américaine sur les marchés financiers. L'ensemble des places boursières asiatiques sont dans le rouge : le scénario d'un nouveau krach pourrait prendre forme.

En effet, la Bourse de Tokyo a clôturé à -2,18%, Séoul chutait de 6,3% et Sydney de 2,56%. Hong Kong s'enfonçait avec -4,04%, et Shanghai a perdu dans la matinée jusqu'à plus de 4%. Une heure après l'ouverture, Bombay perdait 3,08%.

Egalement soumises à cette vague d’inquiétude, les places boursières européennes pourraient également suivre le même schéma et commencer la semaine dans le rouge.

 

 

Mots-clés :
Catégories : Economie Actualité

Voir tous les articles de l'économie