Le nouveau ministre des Finances : "L’Algérie n’aura pas recours à l’endettement extérieur"

 Le nouveau ministre des Finances : "L’Algérie n’aura pas recours à l’endettement extérieur"
Par Abbès Zineb | 29 Juin 2020 | 12:33

Le nouveau ministre des Finances Aymen Benabderahman, qui a remplacé Abderahmane Raouya, a fait son baptême de feu aujourd’hui, pour affirmer que l’Algérie n’ira jamais à l’endettement extérieur.

Assistant lundi à une journée d’étude sur les réformes budgétaires, il a souligné que « l’Algérie n’aura pas recours à l’endettement extérieur et  agira  de façon à sauvegarder la souveraineté  de sa décision économique ».

Le nouvel argentier du pays, dans le cadre d’une gestion rigoureuse des finances, entend mettre en place des articulations entre les directions des finances sectorielles et son ministère et ce, explique t--il, « afin d’améliorer la situation du secteur des finances et fouetter le rythme des investissements économiques et d'avoir une visibilité à long terme ».

« La priorité du ministère des Finances est la maîtrise des dépenses, dans l’efficacité et la transparence et leur orientation vers les investissements productifs », a martelé Aymen Benabderahmane.    

Voir tous les articles de l'économie