Justice : Examen de l'affaire BADR de Birkhadem

Justice : Examen de l'affaire BADR de Birkhadem
Par Lila Ghali | 18 Janvier 2011 | 21:07

La chambre correctionnelle près la Cour d'Alger examinera, mercredi 19 janvier, l'affaire des 25 accusés de dilapidation de 12 milliards de DA ayant causé des préjudices à l'agence de la Banque d'agriculture et du développement rural de Birkhadem.

Les 25 mis en cause, dont la majorité sont des fonctionnaires de la banque et du groupe DIGIMEX (client de la banque) qui a bénéficié des fonds détournés, ont été condamnés par le tribunal de première instance de Bir-Mourad-Raïs, à des peines allant de 2 à 10 ans de prison ferme. Certains d'entre eux ont bénéficié de l'acquittement.

Il est question, dans cette affaire, d’obtentions de crédits financiers, par Digimex, de la part de cette agence bancaire, sans garantie de remboursement. Le patron de DIGIMEX est accusé d’avoir créé des « sociétés écrans » pour l’obtention de ces crédits en déclarant avoir importé des marchandises de l’étranger et qu’il devait payer ces sociétés avec l’argent obtenu auprès de l’agence BADR de Birkhadem. Des importations fictives qui ont servi à « justifier » ces crédits bancaires, selon les éléments contenus dans l’enquête .

Cet argent aurait servi à l’achat par le patron de Digimex de biens immobiliers, notamment. Une partie de ces biens a été saisie par la justice. les détournements de cette astronomique somme d’argent se sont échelonnés sur plusieurs années, ce qui explique, selon une source judiciaire, le fait que plusieurs ex-directeurs de cette agence bancaire soient accusés dans cette affaire.

Mots-clés :
Catégories : Economie

Voir tous les articles de l'économie