Dossier Djezzy : Alger espère des négociations rapides avec VimpelCom

Dossier Djezzy : Alger espère des négociations rapides avec VimpelCom
Par Khidr Ali | 14 Novembre 2011 | 16:04

Le premier argentier du pays qui présentait, ce lundi, devant le Conseil de la nation, le projet de loi de finances 2012, s’est de nouveau prononcé sur le dossier de Djezzy, en confirmant la volonté de l’Etat algérien de racheter l’entreprise, en vertu du droit de préemption. Mais le ministre va plus loin en souhaitant une accélération des négociations avec la partie russe VimpelCom.

"Nous espérons aller rapidement et c'est possible du moment que nous avons ouvert le data-room qui nous donne accès à toutes les données d'Orascom Telecom Algérie (OTA)", filiale du groupe égyptien Orascom Telecom Holding (OTH), dont Vimpelcom est le principal actionnaire, a précisé Karim Djoudi à la presse. «L'évaluation (d'OTA) est en train de se faire. Nous évoluons normalement et personne ne peut savoir comment les choses vont évoluer (...), mais il y a aussi une volonté de la partie adverse d'aller rapidement» dans les négociations, a-t-il encore ajouté.

Pour rappel, le ministre des Finances avait reçu, à la mi-octobre, le patron de Vimpelcom Jo Lunder avec qui il a discuté du dossier OTA, connu sous le nom commercial de Djezzy. Cependant le contenu de ces discussions était tenu secret. «Je ne peux, ni moi ni l'opérateur russe, donner des informations sur cette discussion », avait alors déclaré M. Djoudi, en ajoutant : « Dès que les choses seront convenues, je vous remettrais les conclusions ».

VimpelCom avait racheté en mars dernier le groupe italien Wind Telecom qui détient 51% d'OTH. En 2009, l'Algérie avait affirmé qu'elle allait exercer son droit de préemption pour le rachat de Djezzy après qu'OTA eut annoncé son intention de céder Djezzy à un opérateur sud-africain. En dépit des incertitudes qui planent sur son avenir, Djezzy continue d’être le premier opérateur de téléphonie mobile en Algérie.

Mots-clés :
Catégories : Economie Actualité Focus

Voir tous les articles de l'économie