Coronavirus: Agrodiv assure 90.000 quintaux /jour de semoule et de farine pour satisfaire la demande exceptionnelle

  Coronavirus: Agrodiv assure 90.000 quintaux /jour de semoule et de farine pour satisfaire la demande exceptionnelle
Par Abbès Zineb | 24 Mars 2020 | 15:06

Le groupe agro-industries (Agrodiv) assure, au quotidien, une quantité de 90.000 quintaux de blé dur (semoule) et de blé tendre (farine), à travers les différents points de vente pour répondre à la forte demande des citoyens sur ces deux denrées, induite par les appréhensions et la peur de la propagation du coronavirus, a indiqué à l’APS le directeur général du groupe, Addiche Kamel.

M. Adiche a affirmé que les quantités produites au quotidien pour satisfaire la demande des citoyens et des détaillants, sont distribuées à 250 points de vente et dépôts de stockage, répartis à travers plusieurs wilayas du territoire national.

Pour M. Adiche, "il n’y a aucune pénurie dans l’approvisionnement en  ces deux denrées, mais plutôt une surconsommation et un approvisionnement rapide de la part des citoyens pour stocker ce produit de peur des retombées de la propagation de la pandémie du Covid-19".

Les capacités de production du groupe sont estimées à 52.300 quintaux/jour de blé dur (semoule) et 55.000 quintaux/jour de blé tendre (farine) assurés par les 29 minoteries du groupe.

Le groupe exploite actuellement 70% de ses capacités de production en ce qui concerne le blé dur, avec une production effective estimée à 35.000 quintaux/jour, contre une exploitation à 100% de ses capacités de production de blé tendre.

A ce propos, M. Addiche a fait savoir que l’OAIC "ne fournit pas au Groupe toute la matière première qu’il est capable de transformer en semoule, ce qui a poussé l’administration du groupe à formuler une demande auprès de l’Office afin d’augmenter les quantités pour atteindre ainsi un taux de production de 100%".

Le même responsable a appelé les citoyens à la rationalisation de leur consommation, d'autant que "le produit demeurera disponible sur le marché", précisant dans ce sens que le l’Office assure d’importantes quantités de semoule destinées directement aux consommateurs. "Tout un chacun doit assumer son rôle jusqu’à la fin de cette période", a-t-il insisté.(Avec agence)

Voir tous les articles de l'économie