Un ressortissant algérien soupçonné de lien avec le terrorisme arrêté en Belgique

Un ressortissant algérien soupçonné de lien avec le terrorisme arrêté en Belgique
Par Lila Ghali | 14 Février 2017 | 13:27

Un ressortissant algérien de 41 ans, prénommé Mohamed Bouhafara, a été interpellé hier lundi dans la soirée en Belgique. Il est soupçonné de liens avec le terrorisme, et pour cause son épouse, de nationalité néerlandaise, avait été la première femme revenant de Syrie à avoir été arrêtée en Belgique.

Les autorités belges qui le qualifient de « dangereux » demandent son expulsion vers l’Algérie, rapporte ce mardi le media belge De Morgen, qui précise que ce suspect est détenu depuis deux mois au centre fermé de Vottem, près de Liège, en vue de son expulsion vers l’Algérie. Mais il a été relâché par la justice pour des raisons médicales.

Cette décision de la justice a suscité la colère du secrétaire d’État belge à l’Asile et à la Migration, Theo Francken qui a déclaré «Nous allons tout faire pour l’emmener hors du pays le plus rapidement possible», précise Theo Francken sur Twitter.

Son expulsion pourrait avoir lieu «dès que nous avons un nouveau laissez-passer de l’ambassade algérienne», indique le secrétaire d’État.

Voir toutes les actualités