Présidentielle du 12 décembre : vers des confrontations médiatiques entre les cinq candidats

 Présidentielle du 12 décembre : vers des confrontations médiatiques entre les cinq candidats
Par Abbès Zineb | 07 Novembre 2019 | 12:19

L’Algérie va se mettre, vraisemblablement, à l’heure des confrontations médiatiques entre les candidats à la présidentielle du 12 décembre , comme cela se fait un peu partout dans le monde, à l’instar de la Tunisie, récemment, où l’on a pu suivre en Algérie  les échanges entre les différents postulants à la magistrature suprême, sous le patronage de la haute commission électorale  et des responsable de la télévision publique tunisienne.

A en croire le vice –président de l’Autorité nationale indépendante de la présidentielle, Abdelhamid Milat, qui s’exprimait jeudi sur les ondes de la radio national, l’ANIE, en collaboration avec l’Autorité de l’audiovisuelle (ARAV) travaillent actuellement à la mise en place de ce débat contradictoire entre les cinq candidats.

Le débat sera programmé une fois le Conseil constitutionnel aura validé définitivement les candidatures des cinq postulants qui devront également  préalablement signé une charte d’éthique de la pratique électorale qui va baliser l’activité des cinq prétendant à la présidentielle du 12 décembre, durant la campagne électorale.  

On se souvient que dans les années 90 la télévision nationale (ENTV) alors dirigée par le défunt Abdou Bouziane, avec comme directeur de l’information Amar Bekhouche, avait pu organiser des confrontations épique entre leaders politiques, animées alors par le journaliste Mourad Chébbine.

Voir toutes les actualités