Présidentielle du 12 décembre : L’ONM appelle le Hirak à « choisir la bonne personne » et réclame du pouvoir des mesures d’apaisement

 Présidentielle du 12 décembre : L’ONM appelle le Hirak à « choisir la bonne personne » et réclame du pouvoir des mesures d’apaisement
Par Nabil Semyane | 09 Octobre 2019 | 11:42

Le secrétaire général par intérim de l’ONM a rendu public  mercredi un communiqué à propos de la présidentielle du 12 décembre prochain, appelant les algériens à faire le bon choix. Demandant aussi aux responsables  de l'Etat de mettre en place un climat favorable à une large  participation populaire.

« Vu l’importance de l’institution présidentielle, il est demandé au Hirak de choisir la personne qu’il voit capable  de répondre positivement à ses aspirations »  écrit  Mohand Ouamer Behadj.

« Partant de la nécessité de réunir les conditions les meilleures   possibles pour une large participation à la présidentielle du 12 décembre et l’accomplissement du devoir électoral par les citoyens, il est impératif de traiter ce que d’aucuns considèrent comme des sanctions et qui sont de nature  à constituer un obstacle majeur devant une large participation au vote » , fait valoir le SG par intérim de la puissante ONM, dans une allusion aux arrestations quiont ciblé des figurers politiques et des acteurs du Hirak. 

 Et de conclure son communiqué en exprimant sa conviction que  «  l’intelligence nationale et la vigilance par rapport à  la place de l’Algérie dans le concert des nations conduira ceux qui prendront la responsabilité à ouvrir la voie au dépassement de la crise actuelle pour permettre à notre pays d’atteindre ses objectifs »

 

Voir toutes les actualités