Président Bouteflika : L'ONU a proclamé la Journée du Vivre-ensemble grâce à l'initiative du Cheikh Khaled Bentounès

Président Bouteflika : L'ONU a proclamé la Journée du Vivre-ensemble grâce à l'initiative du Cheikh Khaled Bentounès
Par Khidr Ali | 15 Mai 2018 | 21:00

Le président de la république, Abdelaziz Bouteflika, a affirmé ce mardi dans un message à l'occasion de la célébration de la "Journée internationale du Vivre ensemble en Paix, que "l’Assemblée Générale des Nations Unies a proclamé le 8 décembre dernier cette journée du vivre ensemble en paix, grâce à l’initiative de l’Association Internationale Soufie Alawiyya, l’ONG présidée par le Cheikh Khaled Bentounès, avec le soutien de son pays l’Algérie."

Cette affirmation du chef de l'Etat, vient démentir les propos de certains zélateurs, qui ont tenté de faire main basse sur cette initiative en tentant de se l'approprier.

C’est en effet une idée émise par le Cheikh Khaled Bentounès, guide spirituel de la Tariqa Alawiyya et Président d’honneur d’AISA ONG Internationale, qui est à l’origine de cette Journée. Inspirée par l’Esprit d’unité, portée par une parole vivante, source d’espoir, elle interpelle directement les cœurs et a vu le jour à l’issue du « 1er Congrès International Féminin - Pour une culture de Paix : parole aux femmes », en octobre 2014, évènement coorganisé avec la Fondation Djanatu al-Arif à Oran (Algérie). Elle est l’une des recommandations finales figurant dans la « Déclaration d’Oran ».

Dès lors, AISA ONG Internationale l’a portée et a déployé toute son énergie pour la faire aboutir en sollicitant autour de ce projet de nombreux partenaires. Différentes actions ont été menées dans ce cadre, notamment la campagne « Désir de Paix » pour la récolte de près de 100.000 signatures de soutien et l’organisation de plusieurs évènements :

  • «L’islam spirituel et les défis contemporains» ; Colloque au siège del’UNESCO à Paris, 28 et 29 septembre 2016,

  • le « Prix Emir Abd el Kader pour la promotion du Vivre Ensemble et de lacoexistence pacifique en Méditerranée et dans le monde », créé par AISA ONG Internationale en partenariat avec le programme MED 21 et dont lapremière édition a eu lieu en septembre 2016,

  • le Workshop du 19 mai 2017 au siège de l’UNESCO à Paris, produisant la « Déclaration de Paris » en appui au dépôt de la Résolution en septembre 2017 à l’ONU.

    Conscient de l’importance de cette promulgation, le Président d’honneur de AISA ONG Internationale, Cheikh Khaled Bentounes, souligne que "cette Journée ne doit pas rester seulement une idée, ou un jour qui serait célébré puis oublié. Il faut la comprendre comme un concept permettant d’écrire une nouvelle page de notre histoire, un concept pour nous aider à créer, à réfléchir à construire unmonde nouveau où les générations futures pourront bâtir leur avenir l’un avec l’autre et non pas l’un contre l’autre.

C’est une Journée d’espoir parce qu’elle nous invite aussi à changer, à aller l’un vers l’autre, à se comprendre et agir ensemble dans la synergie jusqu’à ce que la culture de paix soit pour nous tous le fondement de cet avènement du Nouveau Monde que nous souhaitons pour nous-mêmes et pour les générations à venir" ajoute-t-il.

La célébration de cette Journée en 2018 aura lieu dans de nombreux pays et de nombreuses villes à travers le monde, de l'Indonésie au Canada, en passant évidemment  par l'Algérie, la France, l'Espagne, l'Italie, la Suisse, la Belgique, l'Allemagne, la Hollande, le Bénin, le Sénégal etc.... Elle sera l’occasion pour toutes les personnes qui portent en elles un fort désir de paix, de « se rassembler sans se ressembler », et de faire de cette journée une étape de la réconciliation de la famille humaine.

Voir toutes les actualités