Première journée de L1- Mobilis ce week-end : la caravane s’ébranle sous des auspices incertains

 Première journée de L1- Mobilis ce week-end : la caravane s’ébranle sous des auspices incertains
Par Nourredine B | 14 Aout 2019 | 13:19

Etalée sur trois jours, jeudi, vendredi et samedi, la compétition de la Ligue1- Mobilis, reprend donc droit de cité, après un juste repos, les traditionnels mouvements des transferts et les sempiternels problèmes de trésorerie.

A cela s’ajoute deux paramètres à même de susciter un large spectre d’appréhensions sur la saison footballistique naissante. A savoir l’accentuation de la crise financière, palpable, que connait le pays et qui ne peut pas ne pas impacter un segment sportif budgétivore ainsi que l’occurrence du mouvement populaire, toujours en cours depuis février passé et qui n’a pas manqué d’inclure dans sa grogne, le boycott des stades.

Sur ce plan, on s’en rappelle, des matchs-derbies de grande intensité s’étaient parfois déroulés à gradins vides.

Aussi, attend-on ce coup de starter, avec une certaine curiosité, dès jeudi déjà, avec le gros du programme.

Une journée qui sera dominée par le choc, à huis clos, USM Alger- ES Sétif au stade Omara Hamadi. Deux gros bras confrontés, cependant, à des déboires de taille. Le champion sortant qui a vu sa direction étêtée, dans l’affaire judiciaire qui a touché son ex patron, Ali Haddad et l’Entente qui n’a pas été en reste sur ce registre avec la mise en détention de son sulfureux chairman, Hassan Hammar, pour fraude sur le foncier.

Un tel chamboulement ne pourrait pas ne pas déteindre sur la bonne marche des deux clubs. Pour preuve, l’USMA a failli déclarer forfait lors de son entrée en lice en compétition africaine, faute de moyens financiers. Mais son déplacement, finalement, au Niger et sa victoire sur l’AS Sonidep (2-1) apparait comme un bon atout à faire valoir face à des Sétifiens qui marquent par- là, leur premier match officiel. Ce sera aussi, à priori, un bon duel tactique, entre deux techniciens sur le retour, en l’occurrence Billel Dziri pour les rouges et noirs et Kheirdine Madoui, dans les rangs noirs et blancs.

A suivre également, la réaction du Paradou AC, l’équipe de l’heure, en déplacement à Biskra pour tenter de contrer le nouveau promu, l’USB ; la rencontre entre les nouveaux venus de la D1, NC Magra-ASO Chlef, les rencontres d’apparence ‘’musclées’’ entre la JS Saoura et le CS Constantine ainsi que CA Bordj Bou Arreridj- CR Belouizdad.

Enfin, cerise sur le gâteau, cette première levée offre un superbe derby qui aura pout théâtre le stade du 20 août 55 où la JS Kabylie rendra visite au NA Hussein- Dey.

Le NASR, profondément remanié avec le recrutement de pas moins de 18 joueurs, contiendra-t-il des Canaris qui entendent jouer à l’épouvantail de la L1 cette saison ?

Un autre derby prometteur sera à l’affiche, samedi, entre le MC Oran et l’USM Bel Abbes, alors que le vendredi apparait clame avec ce MCA- AS Aïn Mlila où Bernard Casoni se mesurera à Azzedine Ait Djoudi et l’attraction toute particulière que va constituer l’ex sétifien Abdelmoumène Djabou, dans les rangs du Doyen.

Start

Jeudi 15 août

Sétif : NC Magra - ASO Chlef (20h00, huis clos)

Alger (Omar-Hamadi) : USM Alger - ES Sétif (20h00, huis clos)

Béchar : JS Saoura - CS Constantine (20h00)

Alger (1er-Novembre) : NA Husseïn-Dey - JS Kabylie (17h00)

Béjaïa : CABB Arréridj - CR Belouizdad (20h30)

Biskra : US Biskra - Paradou AC (21h00)

Vendredi 16 août :

Alger (5-Juillet) : MC Alger - AS Aïn-M'lila (21h00)

Samedi 17 août :

Oran : MC Oran - USM Bel-Abbès (20h45). 

Voir toutes les actualités