Pétrole: le panier de l'Opep établi à 62,32 dollars le baril

 Pétrole: le panier de l'Opep établi à 62,32 dollars le baril
Par Moumène Belakram | 09 Novembre 2019 | 13:51

Le prix du panier de quatorze pétroles bruts (ORB), qui sert de référence à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) s'est établi en fin de semaine à 62,32  dollars, selon les données de l'Organisation publiées  sur son site web.Le prix de l'ORB était à 62 ,39 dollars mercredi dernier , a précisé la même source.

 Introduit en 2005, le panier de référence de pétrole brut de l'Opep comprend actuellement le Sahara Blend (Algérie), Girassol (Angola), Djen(Congo),Oriente (Equateur), Zafiro (Guinée Equatoriale),Rabi light (Gabon), Iran Heavy (Iran),Basra Light (Irak), Kuwait Export ( Koweït),

Es-Sider (Libye), Bonny Light (Nigéria), Arab Light (Arabie saoudite), Murban (Emirats arabes unis) et Mery (Venezuela).

 Jeudi, les prix de l'or noir ont terminé hausse .A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en janvier s'est apprécié de 55 cents, ou 0,9%, pour finir à 62,29 dollars.

 A New York, le baril de WTI pour décembre a pris 80 cents ou 1,4%, à 57,15 dollars.Cette hausse a été enregistrée après l'annonce par la Chine d'une levée progressive des droits de douane que s'imposent Pékin et Washington, laissant ainsi entrevoir une possible trêve dans le conflit commercial qui pèse sur la croissance économique.

 Dans ce contexte, plusieurs réunions de l'Opep sont attendues pour le début de décembre prochain à Vienne (Autriche). Il s'agit en particulier de la septième réunion de l'Opep + prévue pour le 6 décembre prochain à Vienne ( Autriche) qui sera précédée par la 117 éme Conférence ministérielle de l'Organisation.

 Depuis 2016, l'Organisation et ses partenaires à leur tête la Russie  se sont engagée pour une limitation volontaire de leur production afin de soutenir les cours.

 En décembre 2018, l'Opep avec dix pays producteurs non-Opep, d'une baisse conjointe de leur production de 1,2 million de barils à partir de janvier 2019 , avec une réduction de 800.000 barils/jour par l'Opep et de 400.000 barils/jour par ces pays producteurs non-Opep. 

Voir toutes les actualités