Pétrole : le Brent à 62,87 dollars mardi à Londres

  Pétrole : le Brent à 62,87 dollars mardi à Londres
Par Abbès Zineb | 10 Septembre 2019 | 11:54

Les prix du pétrole montaient légèrement mardi en cours d'échanges européens, dans un contexte incertain qui reste néanmoins sensible aux déclarations du ministre saoudien de l'énergie.

 Dans la matinée, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre valait 62,87 dollars à Londres, en légère hausse de 0,45% par rapport à la clôture de lundi.A New York, le baril américain de WTI pour livraison en octobre s'échangeait à 58,21 dollars, 0,62% de plus que la veille.

 Pour certains analystes, les inquiétudes des investisseurs vis-à-vis du pétrole ont été à la fois alimentées par les nouveaux droits de douane entre la Chine et les Etats-Unis" et apaisées par "le ton plus accommodant des banques centrales", dans un contexte général de "craintes concernant la croissance mondiale" qui retient les prix de l'or noir.

 La veille, les cours du pétrole ont été soutenus par l'arrivée du prince Abdel Aziz ben Salmane, qui "pousse les investisseurs à penser que les Saoudiens vont être plus durs dans leurs efforts pour faire monter les prix de l'or noir", a relevé Neil Wilson, analyste pour Markets.com.

 Le prince saoudien, nommé au poste de ministre de l'Energie dimanche par son père le roi Salmane, s'est en effet déclaré favorable lundi à la poursuite de la politique de baisse de la production de pétrole, alors que les principaux producteurs s'apprêtent à s'emparer du sujet.

 Dans ses premières déclarations depuis sa nomination, le ministre a souligné que la politique pétrolière de son pays, qui assure le tiers de la production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), ne connaîtrait pas de changement de cap.

 "Les bases de notre politique pétrolière sont définies d'avance et elles ne vont pas changer", a déclaré le ministre à la télévision à capitaux saoudiens Al-Arabiya, en marge d'une conférence sur l'Energie à Abou Dhabi.Une "baisse de la production bénéficiera à tous les membres de l'Opep", a-t-il aussi souligné. 

Voir toutes les actualités