Obama annonce qu'il est prêt à lancer des frappes contre sa progéniture en Syrie

Obama annonce qu'il est prêt à lancer des frappes contre sa progéniture en Syrie
Par Khidr Ali | 11 Septembre 2014 | 10:16

Sous prétexte de frapper sa progéniture l'Etat islamique,  le président américain Barack Obama a annoncé mercredi qu'il était prêt à lancer des frappes aériennes en Syrie.

Il a aussi annoncé que les forces américaines étendront les raids qu'elles mènent en Irak depuis un mois contre les insurgés. "Je n'hésiterai pas à agir contre l'Etat islamique en Syrie, comme en Irak", a déclaré M. Obama dans un discours prononcé depuis la Maison Blanche.

Depuis le 8 août, les forces américaines ont mené plus de 150 frappes aériennes en Irak contre des positions jihadistes sans le moindre résulat. "En collaboration avec le gouvernement irakien, nous étendrons nos actions au-delà de la protection de nos compatriotes et des missions humanitaires et viserons l'Etat islamique pour soutenir les forces irakiennes dans leur offensive", a dit le président américain.

Puis bombant le torse, le chef de l'Empire a affirmé sans honte. "C'est un des principes fondamentaux de ma présidence: si vous menacez l'Amérique, vous ne serez jamais en sécurité".

En même temps qu'il annonçait faire la guerre soit disant contre l'EI, Obama annonçait une aide de 500 millions de dollars à ses marionnettes de "rebelles modérés" et de créer pour ces derniers des camps d'entrainement en Jordanie avec l'accord et l'aide de l'Arabie saoudite.

Le but de tout ce cinéma hollywoodien étant bien entendu d'attaquer le gouvernement légitime de Bachar al Assad, L'Etat islamique ne jouant dans ce scénario que le simple rôle de cheval de Troie.

Des dizaines, voire des centaines de milliards de dollars ont été déjà déversés au profit des fantoches de l'opposition et des innombrables groupes terroristes qui sévissent en Syrie sans pouvoir abattre le gouvernement syrien. Cet acharnement va provoquer encore plus de destructions dans un pays déjà exsangue après trois années de guerre contre le valeureux peuple syrien voué à la mort ou à l'exil

Mots-clés :
Catégories : Actualité A la une

Voir toutes les actualités