Mondial 2018 : la ''Roja'' ébranlée à 48 heures de son match officiel face au Portugal

 Mondial 2018 : la ''Roja'' ébranlée à 48 heures de son match officiel face au Portugal
Par Nourredine B | 13 Juin 2018 | 10:28

Donnée pour l’un des grands favoris au sacre final dans ce mondial 2018 qui débute jeudi, la sélection d’Espagne vient d’enregistrer un véritable séisme à la veille de son entrée en lice, vendredi face au Portugal.

En cause, l’officialisation, mardi, du coach national de la Roja, Julen Lopetegui, à la tête du Real Madrid, en remplacement de Zinedine Zidane, démissionnaire il y a une douzaine de jours.

Les répliques à ce tremblement de terre ne cessent pas depuis.

Ce mercredi, les médias espagnols évoquent le pire des scénarios catastrophe, en annonçant le limogeage de Lopetegui avant même le début du Mondial.

Furax, on le serait à moins en face d’un événement capital venu en traitre, le président de la Fédération espagnole de Football (FEF), Luis Rubiales, songerait même à dégommer l’entraineur basque, séance tenante.

Pour la bonne cause, Rubiales a dû finalement tempérer ses ardeurs, sous la pression de ses pairs de la FEF.

«Ce n’est pas le moment de parler, mais nous prendrons la décision qui convient le mieux à la sélection, nous ferons les choses de manière responsable», a ainsi expliqué Rubiales, cité par Euronews et qui devrait tenir une conférence de presse ce mercredi à 11h30 heure locale, selon la même source.

Mots-clés :

Voir toutes les actualités