Les mercenaires islamistes étrangers continuent de déferler sur la Syrie

Les mercenaires islamistes étrangers continuent de déferler sur la Syrie
Par Mourad Arbani | 21 Juillet 2013 | 14:21

Des milliers de terroristes islamistes, principalement des mercenaires étrangers, continuent de déferler sur la Syrie en s'infiltrant à travers les frontières de Turquie, Liban, Jordanie et Iraq. Des tchétchènes, des daguistanais, des azerbaïdjanais, des caucasiens, des saoudiens, des égyptiens, des libanais, des yéménites, des irakiens... arrivent par vagues successives apporter malheurs et destructions.

Les pays occidentaux, Israël et les monarchies pétrolières du Golfe les approvisionnent en armes et munitions et leur fournissent une aide financière impressionnante, tout en leur assurant une couverture médiatique et politique, pour les exonérer de leurs abominables crimes.

Ces barbares étrangers vont en Syrie en vue d’installer le chaos, violer les filles de ce pays, massacrer, tuer et décapiter, sous prétexte de combattre le "régime de Bachar Al-Assad". Le kidnapping est devenu une industrie florissante qui leur permet d'amasser de grosses fortunes. Le démontage et la vente des usines syriennes, principalement en Turquie, est l'autre forme de crime commis par ces êtres qui n’appartiennent ni à la race humaine ni à celle des djinns.

Ces mutants, téléguidés par leurs commanditaires, sont devenus des machines à tuer, torturer, massacrer...des innocents accusés de mécréance.

La responsabilité des occidentaux et particulièrement de la France qui qualifie ces criminels de "résistants", sera grande le jour où la formidable machine de propagande sera à l’arrêt et où il faudra établir des comptes pour mesurer l'ampleur des destructions gigantesques commises contre ce pays et en ce jour où il faudra faire l'inventaire du génocide et des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité dont ont été victimes les différentes franges de la population syrienne exposée à mourir ou à s'exiler.

 

2ème partie

Un civil syrien torturé par les mercenaires islamistes

Mots-clés :
Catégories : Actualité A la une

Voir toutes les actualités