Le président Tebboune a mis fin aux fonctions de 34 chefs de sûreté de wilayas

Le président Tebboune a mis fin aux fonctions de 34 chefs de sûreté de wilayas
Par Kaci Haider | 03 Aout 2020 | 18:23

Le président de la République Abdelmadjid Tebboune a mis fin aux fonctions, à l'occasion de leur récent mouvement, à pas moins de 34 chefs de sûreté de wilayas.

Le décret présidentiel de formalisation de cette décision est paru au dernier numéro journal officiel numéro 44 datant du 30 juillet dernier.

Par décret présidentiel du 17 Dhou El Kaâda 1441 correspondant au 9 juillet 2020, il est mis fin aux fonctions de chefs de sûreté aux wilayas suivantes, exercées par, MM. :
— Mohamed Chakour, à la wilaya de Blida ;
— Amar Choudar, à la wilaya de Guelma ;
— Abdelkrim Ouabri, à la wilaya de Constantine ;
— Tidjani Zarroug, à la wilaya d'Illizi ;
— Abdelhakim Alalei, à la wilaya d'El Oued ;
— Abdelhakim Berghouti, à la wilaya de Khenchela ;
— Mourad Zenati, à la wilaya de Mila ;
— Mohamed Baghdad, à la wilaya de Aïn Defla ;
— Mokhtar Koibich, à la wilaya de Aïn Témouchent ;
— Mohamed Salah Zeghadnia, à la wilaya de Ghardaïa ;
appelés à exercer d’autres fonctions.
 Et par décret présidentiel du 17 Dhou El Kaâda 1441 correspondant au 9 juillet 2020, il est mis fin aux fonctions de chefs de sûreté aux wilayas suivantes, exercées par MM. :
— Kaddour Sassi, à la wilaya de Batna ;
— Youcef Hamel, à la wilaya de Biskra ;
— Hachemi Laribi, à la wilaya de Béchar ;
— Boubakeur Mekhelfi, à la wilaya de Bouira ;
— Okkache Mekide, à la wilaya de Tamenghasset ;
— Salah Makhlouf, à la wilaya de Tlemcen ;
— Mohammed Zouhri, à la wilaya de Jijel ;
— Mohammed Akhrib, à la wilaya de Sétif ;
— Aïssa Belguechairi, à la wilaya de Saïda ;
— Mohamed Khazmat, à la wilaya de Skikda ;
— Djilali Tahouri, à la wilaya de Sidi Bel Abbès ;
— Samir Khelassi, à la wilaya de Mostaganem ;
— Noreddine Belgacem, à la wilaya de M'Sila ;
— L’Hiassine Aït Meziane, à la wilaya de Mascara ;
— Yahia Bouslah, à la wilaya de Ouargla ;
— Mouloud Mehailia, à la wilaya d'El Bayadh ;
— Hamid Benabdelmalek, à la wilaya de Bordj Bou
Arréridj ;
— Slimane Imrazene, à la wilaya de Tindouf ;
— Mohamed Chelbi, à la wilaya de Souk Ahras ;
— Mohammed Boukenadel, à la wilaya de Naâma ;
appelés à réintégrer leur grade d'origine.

Voir toutes les actualités