Le nouveau président Abdelmadjid Tebboune prête serment (Actualisé)

Le nouveau président Abdelmadjid Tebboune prête serment (Actualisé)
Par Nabil Semyane | 19 Décembre 2019 | 10:18

Le Président de la République Abdelmadjid Tebboune a prêté serment conformément à l'article 89 de la Constitution qui stipule que "Le Président de la République prête serment devant le peuple et en présence de toutes les hautes instances de la Nation, dans la semaine qui suit son élection. Il entre en fonction aussitôt après sa prestation de serment".

12:00 : Fin de la cérémonie et départ du nouveau président de la République en direction du palais d'El Mouradia.

11h50 : Fin de discours du président et remise des médailles de rang "SADR" de l'ordre du mérite national à Abdelkader Bensalah et Ahmed Gaid Salah. Notons que la médaille "SADR" est la plus haute distinction, accordée jusqu'ici qu'aux chefs de l'Etat.

10h:45 : Au plan international, le nouveau président  rappelle que l'Algérie entretient des relations de fraternité et de partenariat avec toutes les nations, sauf avec celles dont nous n'entretenons pas de relations pour des raisons objectives, avec le refus de toute intervention dans les affaires internes des pays.

Au sujet de projet maghrébin, le président de la République explique et prône la politique de on voisinage et des relations fraternelles avec les pays de la région.Quant au problème du Sahara occidental, il rappelle qu'il est entre les mains de l'ONU et de l'UA,, mais ne doit en aucun cas être source de tension dans les relations avec le Maroc.

11h:25 Dans son discours Abdelmadjid Tebboune annonce la révision constitutionnelle  dans les prochains jours pour réduire les prérogatives du président de la République et mettre un terme au pouvoir personnel. 

Il promet également la révision  de la loi électorale pour donner plus de prérogatives aux élus locaux.

Au sujet de la presse, le nouveau président appelle à plus de professionnalisme et d'éthique, assurant que les libertés seront respectées en exigeant la crédibilité des sources et l'éloignement du sensationnalisme.

Au sujet de la publicité publique, il promet de la régler définitivement en instaurant des règles objectives et transparentes. La presse électronique bénéficiera des aides, assure le nouveau président. 

11h:10  Tebboune Salue le peule algérien qui a voté pour remette l'Algérie  sur la voie de la légalité constitutionnelle. Il salue également le Hirak qui est, dit-il, à l'origine du changement intervenu aujourd'hui.

Hommage également à l'ANP  et à son chef d'Etat- major et Moudjahid Ahmed Gaid Salah pour son rôle dans "la protection du pays" et sa positon contre les tentatives d'ingérences et son accompagnement du Hirak.   

Tebboune tend encore sa main au Hirak et promet de réaliser ses revendications "dans le cadre d'un consensus politique et les lois de la république". Il appelle également à dépasser les clivages "nous sommes tous des algériens , personne n'est supérieur à l'autre que par ce que nous pouvons donner  notre pays".

Il soulignera qu'il faudrait mettre la main de la main et construire la nouvelle Algérie en s'appuyant sur la déclaration du 1er novembre.

11h:00 : Le nouveau président est décoré de la médaille "SADR" de l'ordre du mérite national, suivi de l'hymne national, conformément  au déroulé de la cérémonie protocolaire.

10h:58 : Fin de la prestation de serment de Tebboune qui fait une longue accolade à Bensalah.

10h:55 : Abdelmadjid Tebboune prête serment en posant sa main sur le Coran selon la Constitution

10h50 ; Benslah commence par saluer le peuple algérien qui a "répondu massivement à l’élection présidentielle qui '"s'est déroulé dans un climat de sérénité et de sécurité" 

Bensalah salue également le nouveau président élu pour sa victoire et rappelle que "sa longue expérience au service de l'Etat qui lui permet d’assumer ses nouvelles fonctions."

Enfin Bensalah lance un appel à la classe politique pour aider le nouveau président à réaliser son programme électoral. 

10h4 : Abdelkader Bensalah prend la parole et commence par saluer le peuple algérien "qui a répondu massivement au vote pour élire son nouveau président dans un climat de paix et de sérénité."

Il salue le nouveau président en expliquant qu'il est apte à assumer ses responsabilité du fait de sa longue expérience au service de l'Etat.

10h30: début de la cérémonie avec la lecture des versets de coran, conformément à la Constitution et prise de parole par le président du Conseil constitutionnel, Kamel Fenniche, pour la lecture des résultats de la présidentielle 

Le président Abdelmadjid Tebboune  est arrivé  au Palais des Nations pour la cérémonie de prestation de serment. Il est accueilli à sa descente de voiture par un détachement de la garde républicaine qui lui a rendu les honneurs l' ANP, avant de se diriger à l’intérieur de la salle.

A l'entrée du palais, il est accueilli par le vice président du Conseil de la nation, le président de l'APN, le président du Conseil constitutionnel et le président de l'APN avant de se diriger à la tribune d'où il doit prêter serment et s'adresser à la Nation.

Le députés et les sénateurs ne sont pas conviés à la cérémonie, ce qui est compris comme une volonté  du nouveau président de dissoudre le parlement dans ses deux chambres pour tourner la page de l'ère Bouteflika.

Ali Benflis, un des cinq candidats la présidentielle n'est pas présent à la cérémonie, contrairement à Bengrina, Mihoubi et Bélaid, les candidats lors de la présidentielle du 12 décembre 2019.

Voir toutes les actualités